Le folklore des Muong en version numérique

Face au risque de voir leur culture s’estomper petit à petit, des jeunes Muong diffusent sur les plateformes numériques des chansons folkloriques pour les promouvoir auprès des utilisateurs des réseaux sociaux.

>>Sauvegarder et valoriser la culture des ethnies

>>Le Village culturel des ethnies, haut lieu d’éducation à la diversité

>>Le lâu then, rituel unique des Tày de Lang Son

Spectacle culturel typique des Muong dans la province de Hoà Binh.
Photo : VNA/CVN

Parmi les 54 ethnies constituant le tissu culturel vietnamien, les Muong comptent plus de 1,45 million de personnes vivant principalement dans la province de Hoà Binh (Nord) et dans certaines localités montagneuses de celle de Thanh Hoa (partie nord du Centre). Ce groupe ethnique représente plus de 63% de la population de Hoà Binh. Il a sa propre langue, et c’est essentiellement par voie orale qu’est transmis de génération en génération son patrimoine culturel.

Alors que bien souvent les cultures des ethnies minoritaires se révèlent difficilement perméables, notamment par souci de conserver leurs traditions, des jeunes Muong essayent de diffuser à un large public les folklores de leur ethnie, notamment la musique.

La tradition diffusée sur YouTube

Grâce aux plateformes numériques, les chansons folkloriques des Muong de Hoà Binh apparaissent aujourd’hui non seulement dans leur vie quotidienne, mais sont également diffusées sur les réseaux sociaux.

Sur YouTube par exemple, on peut trouver plusieurs chaînes mettant en valeur la culture de cette ethnie comme Vong Bùi, Quách Lon, Nguoi Muong Bôn Phuong (Les Muong des quatre coins), Mo Muong và Van hoá Hòa Binh (Mo Muong et culture de Hoà Binh)…

La cérémonie de "Mat nhà" (rafraîchissement de la maison) lors de laquelle le chaman prie pour le meilleur pour la famille du maître de céans.
Photo : VNA/CVN

Le jeune Bach Công Nam est propriétaire de la chaîne YouTube Mo Muong và Van hoá Hoà Binh. "De l’amour pour la culture Muong et de l’inquiétude de voir les chansons folkloriques de mon ethnie se perdre au fil du temps est née l’idée de cette chaîne YouTube", explique-t-il.

Ainsi, sur la chaîne de Nam, on retrouve beaucoup d’informations sur les us et coutumes, les funérailles, les mariages, la vie quotidienne et les chansons folklores qui y sont étroitement liées. Il s’agit surtout de la pratique rituelle Mo Muong, le patrimoine culturel immatériel national qui a une grande influence sur la vie spirituelle des Muong.

Les jeunes passionnés par cette culture ethnique ne sont pas les seuls à utiliser les plateformes numériques pour la diffuser. De nos jours, des personnes âgées de villages Muong y ont également recours, les considérant comme un outil utile pour préserver leur identité.

Pratique rituelle
Mo Muong

Pratique rituelle essentielle de la vie spirituelle des Muong, Mo Muong reflète des concepts relatifs aux êtres humains, à la nature et à l’univers de cette ethnie. La cérémonie de Mo se déroule au sein de la communauté, dans chaque famille, pour pratiquer un certain rituel. Le maître de la cérémonie est le thây Mo (chaman), grand connaisseur en rites et coutumes. Ces sorciers mémorisent par cœur des milliers de vers Mo.
Selon les chercheurs de la culture populaire, les récitations de Mo Muong sont utilisées dans 23 rituels de l’ethnie Muong.
Mo Muong est classé en trois catégories : Mo Nghi lê (Cérémonie), Mo Kê chuyên (Narration) et Mo Nhom (Description).

L’"Artisan Émérite" Bùi Huy Vong fait partie de ceux qui se consacrent à la préservation des valeurs culturelles de son ethnie. Il a fait de gros efforts pour apprendre à filmer, produire des vidéos et les diffuser sur les réseaux sociaux. Et cela fonctionne plutôt bien puisque sa chaîne YouTube est suivie par 17.600 abonnés, avec des clips affichant plus d’un million de vues.

La culture à portée de main
Bùi Thi Ky, une habitante de la commune de Kim Binh, district de Kim Bôi, partage : "Grâce à Internet, les personnes âgées comme moi ne se soucient plus de la transmission des chansons folkloriques Muong à la jeune génération". Ainsi, les jeunes peuvent en effet apprendre ces airs traditionnels n’importe quand et n’importe où avec un smartphone connecté à Internet.
Luu Huy Linh, directeur adjoint du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme de Hòa Binh, fait savoir qu’actuellement de nombreux jeunes amoureux de la culture ethnique publient régulièrement sur Internet des chansons folkloriques des Muong, afin de présenter leurs caractéristiques originales.
Selon lui, cela participe à faire revivre ces chants anciens d’une manière significative et plus moderne, contribuant à préserver et à promouvoir les valeurs traditionnelles. "Internet permet une promotion plus efficace du patrimoine auprès du public national et international, et non seulement au sein de la communauté locale", conclut-il.


Khánh Linh - Diêu Thúy/CVN