24/02/2019 17:30
Une petite faim dans l'après-midi? C'est le moment de manger des boulettes de riz gluant frites (bánh rán lúc lac), un plat très populaire de Hanoï.
>>Le banh tôm Hô Tây présenté sur CNN
>>La galette de riz exposée à la rosée de Trang Bàng

Les boulettes de riz enrobées de sésame blanc.

Les délicieuses gourmandises - bánh rán lúc lac - coûtent entre 2.000 et 3.000 dôngs chacun, selon la taille. Cela signifie qu'un sac de boulettes de riz ne coûtant qu'un dollar peut remplir votre estomac et vous permettre de tenir le reste de l'après-midi.

Lorsque vous agitez ce gâteau, vous pouvez entendre le son de la farce rouler à l’intérieur. Si vous êtes assis à côté du vendeur et que vous regardez les boulettes de riz cuire dans une casserole bien chaude, vous pouvez déjà le déguster avec les yeux, le nez et les oreilles en même temps.

À Hanoï, vous pouvez trouver ces collations dans des boulangeries telles que Gia Trinh, située au 16A, rue Lý Nam Dê, et de petits magasins au coin des rues où les vendeurs préparent et font frire les boulettes de riz que les clients attendent pour satisfaire leurs envies de grignotines.

Végétarienne, cette boule de riz fait partie des goûters très appréciés pour les Vietnamiens. C'est un cousin du bánh rán mặn (boulettes de riz farcies avec du porc émincé, des oignons, des carottes, des nouilles transparentes et des champignons).

Les principaux ingrédients pour la fabrication de ce gâteau sont du riz gluant, des haricots mungo et du sucre. Le riz gluant est utilisé pour préparer la croûte, tandis que les haricots mungo servent à la farce.

Il existe de nombreuses variantes, notamment celles enrobées de sésame noir et blanc, de caramel et de sucre.

Les boulettes de riz enrobées de caramel.

Pour faire une boule de riz de base, la pâte ne doit être ni trop épaisse ni trop fine, et suffisamment ferme pour contenir la farce tout en étant douce, moelleuse et un peu croquante à l’extérieur pour satisfaire votre goût dès la première bouchée.

"La face est faite de haricots mungo, préparés de la même manière que le gâteau de lune, ou +'mooncake+', elle est donc tendre et donne la sensation de fondre dans la bouche", a déclaré Thu Hà qui confectionne souvent ce gâteau à la maison pour calmer son estomac.

''Après avoir bien mélangé la pâte, nous recouvrons le bol d'un film plastique collant et la laissons fermenter pendant 30 à 60 minutes'', a déclaré Thu Hà.

Pendant ce temps, Thu Hà prépare les farces à partir de haricots mungo. Quand ils sont encore chauds, elle constitue des portions de 10g chacune. Pour de plus grosses boulettes de riz, les portions sont plus importantes.

''Formez une boule avec chaque morceau de pâte, aplatissez-la, placez la farce au centre et enveloppez-la soigneusement. La pâte doit enserrer étroitement la farce. S'il y a de l'air entre les deux, les balles éclateront lorsqu'elles seront frites'', a-t-elle ajouté. Pour les boulettes de sésame, le boulanger les mouille un peu, puis les roule sur les graines de sésame.

L'étape suivante est la friture. Les boulettes de riz doivent être immergées dans l'huile. Quand elles sont bien cuites, elles gonflent et flottent à la surface et deviennent dorées.

''Ne faites pas frire trop de boulettes de riz en même temps afin de leur donner l’espace nécessaire pour qu'elles gonflent et les empêcher de coller les unes aux autres'', précise Thu Hà.

Pour les boulettes enrobées de caramel, le boulanger réchauffe le sirop de canne à sucre dans la casserole, le dissout et  laisse mijoter jusqu'à ce que la sauce soit bien épaisse. Ensuite, on ajoute des boulettes de riz frites et on mélange bien jusqu'à ce qu'elles soient toutes recouvertes d'une délicieuse couche de caramel.

Nguyên Thi Hanh est propriétaire d'un petit magasin de boules de riz situé au 26, rue Trân Xuân Soan, dans l'arrondissement de Hai Bà Trung. Elle vend cette friandise depuis 20 ans, tous les jours, à partir de 15h00.

''La pâte doit être suffisamment hydratée, ce qui signifie qu'elle doit être douce et élastique, et non émiettée', a-t-elle confié. Je prépare la pâte entièrement à partir de riz gluant parfumé, sans le mélanger à un autre riz. C’est peut-être le secret pour faire de délicieuses boulettes de riz''.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnent

Hanoï accueille près de 14,4 millions de visiteurs en six mois Hanoï a accueilli près de 14,4 millions de visiteurs depuis le début de l’année (+9,5% sur un an) dont 3,3 millions d’étrangers (+10,6%), a annoncé le Service municipal du tourisme.