11/02/2019 23:22
Le 30 janvier dernier sur le Sirha à Lyon, au terme de 5 heures 35 d’épreuves intenses et d’une cérémonie de remise des prix empreinte d’une grande émotion, le Danemark a remporté le Bocuse d’Or pour la deuxième fois, le titre tant convoité pour un chef et la gastronomie de tout un pays.
>>La Norvège remporte le Bocuse d'Or Europe, concours en 5 heures et 35 minutes
>>Un chef japonais champion du concours Bocuse d’Or d’Asie-Pacifique 2018
>>Douze chefs cuisiniers de l’Asie-Pacifique en compétition à Guangzhou

 
Le Danemark a remporté le Bocuse d'or 2019 tenu le 30 janvier dans la ville de Lyon en France. Photo: BCO/CVN

Le chef Kenneth TOFT-HANSEN, 8 ans après son coach Rasmus Kofoed, a su convaincre le jury grâce sa cuisson parfaitement maitrisée, son dressage élégant et sa créativité.
 
Le grand vainqueur a reçu le trophée légendaire des mains de Jérôme Bocuse, président du Bocuse d’Or, aux côtés de Mathew Peters, président du jury, à l’issue d’une cérémonie de remise des prix empreinte d’une émotion décuplée et d’un vibrant hommage à Paul Bocuse, qui nous quittait il y a un an.

La Suède représentée par Sebastian GIBRAND, s’est attribué l'argent. Le bronze  a été remis à Christian André PETTERSEN du Norvège.

 
Le plateau attribué de l'argent du chef de cuisine suédois Christian WELLENDORF. Photo: BCO/CVN

Le prix du meilleur commis  a été attribué à Christian WELLENDORF, KLEINERT, (Danemark). La France a remporté le prix spécial assiette. Le prix spécial plateau a été revenu à la Finlande tandis que le Maroc a empoché le prix de la meilleure promotion/prix du meilleur poster.

Véritable "laboratoire de la cuisine mondiale", comme le dit Régis Marcon, président du comité international d’organisation, le Bocuse d’Or a réuni cette année encore 24 candidats venus de chacun des continents pour deux jours de compétition. Initié en 1987 par Paul Bocuse, le concours est devenu en plus de 30 ans un magnifique tremplin pour les chefs, les savoir-faire culinaires et les héritages gastronomiques du monde entier.

Cette année, les candidats ont dû réaliser deux épreuves pour convaincre le jury: rôtir un carré de veau cinq côtes en hommage à Paul Bocuse, et revisiter la chartreuse de légumes aux coquillages en hommage à Joël Robuchon.

Après avoir gagné le bronze, l’argent et l’or, Rasmus Kofoed en tant que coach permet au Danemark de remporter l’or pour la deuxième fois ainsi que le prix du meilleur commis. Le Danemark a participé 17 fois au concours et est monté cinq fois sur le podium : une fois en or, trois fois en argent et une fois en bronze.

CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Une année de succès pour Saigontourist 2018 a été une année pleine de réussite pour le voyagiste Saigontourist, avant tout grâce à ses nombreux programmes dont les résultats ont été au-delà des espérances.