Musée de la Victoire contre les B-52

Après plus de quatre mois de rénovation et de remise en état, le Musée de la Victoire contre les B-52 a été rouvert le 15 décembre, à l’occasion du 50e anniversaire de l’héroïque bataille "Hanoï - Ðiên Biên Phu aérien" (1972-2022).

>> Hanoï - Điên Biên Phu aérien, victoire de la volonté et de l’intelligence

>> Confiance solide en la victoire

L’établissement a été inauguré le 22 décembre 1997 à l’occasion du 25e anniversaire de cette victoire de l’armée et de la population de la capitale contre les B-52 américains, surnommés les forteresses volantes, durant 12 jours et nuits en décembre 1972.

Carcasse d’un bombardier abattu en décembre 1972 à Hanoï exposée au Musée de la Victoire contre les B-52.

Une fois franchi la porte, on verra la carcasse d’un "oiseau gigantesque" d’une longueur de 59,05 m et d’une envergure de 56,39 m gisant sur le sol du musée. Le symbole d’une Hanoï résiliente, vaillante sous la pluie de bombes ainsi que de l’esprit de solidarité et de la combativité de ses habitants.

De nombreux artefacts, images et objets exposés au musée permettent aux visiteurs de mieux comprendre la bataille.

Missiles sol-air Sam-2.
Canons antiaériens.
Système de radar de détection.

Un espace reconstitue le quartier général des Forces antiaériennes du peuple de Hanoï, qui se trouvait autrefois au 4, rue Yersin. Un immense plan relief s’étend du sol au plafond, représentant Hanoï et ses environs, avec des miniatures d’armes à feu, de missiles et d’avions. Le mur et le plafond sont sillonnés de trajectoires de vol. On y voit aussi des images de soldats héroïques abattant des B-52, les scènes douloureuses dans le quartier de Khâm Thiên et à l’hôpital Bach Mai bombardés, la signature des Accords de Paris en janvier 1973, les images d’une Hanoï surmontant les conséquences de la guerre pour se développer à l’époque du Dôi moi (Renouveau)…

Système de radar de détection.

Texte et photos : Thao Nguyên - Hoàng Hiêu/VNA/CVN


back to top