Confiance solide en la victoire

Durant 12 jours et nuits de décembre 1972, les forces de défense antiaérienne et les habitants du Nord du Vietnam réussirent à tenir en échec une attaque massive des B-52 américains. Victoire de la détermination et de la solidarité.

>> Musée de la Victoire contre les B-52

>> Hanoï - Điên Biên Phu aérien, victoire de la volonté et de l’intelligence

Vue générale du colloque scientifique national : “Victoire de Hanoï - Điên Biên Phu aérien 1972 - La puissance du Vietnam et la stature de l’époque”, le 9 décembre à Hanoï. 
Photo : Trong Duc/VNA/CVN 

Il y a 50 ans, sous la direction du Parti communiste vietnamien, le Commandement de la Commission militaire centrale, du ministère de la Défense et de l’État-major général, l’armée et la population du Nord, avec le rôle central de l’armée de l’air et de la défense antiaérienne, ont mené à bien une campagne de défense antiaérienne. Cette dernière a déjoué l’offensive stratégique d’une ampleur sans précédent de l’armée américaine contre Hanoï, Hai Phong et quelques autres localités du Nord, avec l’utilisation principale des forteresses volantes B-52.

Une épopée de l’ère Hô Chi Minh

Fin décembre 1972, le monde entier a été ébranlé de voir les attaques des B-52, symboles de la puissance de l’aviation américaine, brisées dans le ciel de Hanoï. La terre de Thang Long - Đông Đô - Hanoï, où convergent les âmes sacrées des montagnes et des rivières, a ajouté une victoire glorieuse dans la liste des plus grands exploits du peuple vietnamien au XXe siècle”, a déclaré le général Luong Cuong, membre du Politburo, président du Département général des politiques de l’Armée populaire du Vietnam.

La victoire de “Hanoï - Điên Biên Phu aérien” revêt d’importantes significations historiques. 
Photo : Trân Dinh Thao/VNA/CVN 

Lors du colloque scientifique national “Victoire de Hanoï - Điên Biên Phu aérien 1972 - La puissance du Vietnam et la stature de l’époque”, récemment organisé à Hanoï, le général Luong Cuong a souligné l’importance historique de cette victoire pour la réunification du pays, l’édification et la défense nationales.

Il a également jugé que la victoire de Hanoï - Điên Biên Phu aérien fut “une épopée de l’ère Hô Chi Minh”. Dès 1967, l’Oncle Hô avait prédit : “Tôt ou tard, les Américains recourront aux B-52 pour bombarder Hanoï. Il faut anticiper cette situation pour avoir le temps de se préparer”. “Les Américains échoueront certainement au Vietnam, mais ils ne baisseront pavillon qu’après l’échec dans le ciel de Hanoï”, avait aussi prévu l’Oncle Hô.

Ces prophéties ont aidé l’armée de l’air, la défense antiaérienne et le peuple à mener à bien les préparatifs nécessaires et déterminer un plan tactique pour lutter contre les B-52, a poursuivi le général Luong Cuong.

Pour sa part, le général de corps d’armée Lê Huy Vinh, vice-ministre de la Défense, a également rappelé les résultats spectaculaires de “Hanoï - Điên Biên Phu aérien”. “Avec une volonté de fer, en 12 jours et nuits (du 18 au 29 décembre 1972, Ndlr), l’armée et les habitants du Nord du Vietnam ont abattu 81 avions américains de toutes sortes, dont 34 B-52, remportant la victoire”, a souligné Lê Huy Vinh.

Cinquante ans se sont écoulés, mais l’écho de la victoire résonne toujours. Cette bataille demeure un jalon brillant dans l’histoire de la nation vietnamienne”, a-t-il poursuivi. Elle a traduit la bravoure, l’intelligence, la vision stratégique du Parti et du Président Hô Chi Minh, ainsi que la force de la guerre populaire.

“Les significations et les précieuses leçons de cette victoire sont toujours valables dans le processus de construction et de défense nationales d’aujourd’hui”, a déclaré le vice-ministre.

Un exploit inédit

Jusqu’à maintenant, seul le Vietnam a réussi à vaincre les B-52”, a souligné le général de brigade Vu Hông Son, commandant en chef adjoint de l’armée de l’air et de la défense antiaérienne, lors du récent colloque national “Điên Biên Phu aérien : volonté de fer et conviction solide en la victoire” organisé dans la capitale.

Cette victoire est le fruit des préparatifs de longue durée, sérieux et persévérants des forces armées.
Photo : VNA/CVN

De concert avec les réussites obtenues sur le champ de bataille au Sud, l’exploit miraculeux de “Hanoï - Điên Biên Phu aérien” a apporté une voix décisive, forçant les Américains à revenir à la table de négociations pour signer les Accords de Paris en janvier 1973 qui mirent fin à la guerre du Vietnam.

Les forces de l’armée de l’air et de la défense antiaérienne ont largement contribué à cette victoire importante en trouvant “la tactique de lutte contre les B-52”, a analysé le général de brigade Vu Hông Son. “Cette victoire est le fruit des préparatifs de longue durée, sérieux et persévérants des forces armées et des habitants, en surmontant bien des difficultés”, a-t-il insisté.

Les souvenirs sur la victoire de Hanoï - Điên Biên Phu aérien, qui restent gravés pour toujours dans le cœur des Vietnamiens, inciteront les jeunes à faire davantage d’efforts pour bâtir le pays, et surtout être dignes du courage et des sacrifices de leurs aînés.

Vân Anh/CVN

back to top