01/10/2020 07:55
Cette année, les gâteaux de la mi-automne nutritifs mais faibles en calories, bons pour la santé et conservant leurs saveurs traditionnelles sont omniprésents sur le marché à Hanoï.
>>Le bánh nuong ou gâteau de lune cuit au four
>>Hôtels de luxe : le gâteau de lune a le vent en poupe
>>Présentation au monde des gâteaux de lune vietnamiens
>>Les gâteaux de la mi-automne de Saigontourist entrent dans la danse
>>Le marché en demi-teinte des gâteaux de lune à Hô Chi Minh-Ville

Une cliente achète des gâteaux de lune à Hanoï. 

À cause de la pandémie de COVID-19, il n'y avait pas de vols commerciaux, donc les gâteaux de lune importés de Taiwan et Hong Kong (Chine), Singapour ou Malaisie sont rares cette année.

Afin de stimuler la demande des consommateurs, les entreprises et pâtisseries vietnamiennes ont lancé de nouvelles gammes de produits.

Au stand de gâteaux de lune du supermarché Vinmart Times City dans l’arrondissement de Hai Ba Trung, à Hanoï, aux côtés des gâteaux de marques connues comme Huu Nghi, Kinh Dô ou Bao Minh, l’article le plus vendu en ce moment est la gamme de gâteaux aux plantes médicinales telles que l'ail noir, le champignon chenille (Ophiocordyceps sinensis) et le ginseng... Présente sur le marché depuis trois ans, la marque de gâteaux de lune de Vinmart a su se distinguer aujourd’hui grâce aux goûts particuliers qu’elle propose.

Selon Trân Hà Tu, responsable des ventes de Vinmart dans le Nord du pays, les gâteaux à base d'ail noir, de champignon chenille et de graines de lotus ou de ginseng sont délicieux, nutritifs et accessibles à un prix de seulement 89.000 dôngs par pièce de 100g.

Un gâteau de lune à base de fruit du dragon de la société ABC Bakery. 
Photo : ABC/CVN

"L'ail noir et le ginseng ont des propriétés bénéfiques pour le système digestif. Ils permettent de prévenir les troubles cardiaques, la pression artérielle et de réduire le cholestérol... J'ai essayé ces gâteaux. Ils sont moins sucrés et conviennent à ceux qui suivent un régime", informe Nguyên Hông Mai, enseignante de maternelle dans l’arrondissement de Tây Hô, à Hanoï.

La concurrence permet de booster la créativité. Les pâtissiers font donc preuve d’idées plus innovantes les unes que les autres pour convaincre les clients de choisir leurs produits. L'une des nouveautés de cet automne est le gâteau de la lune à base de fruits du dragon rouge.

La société ABC Bakery propose alors des produits à base de fruits du dragon, de café et d'autres ingrédients importés des États-Unis. Son directeur général, Kao Siêu Luc, partage que ses gâteaux de lune sont traditionnellement fabriqués à partir de 20 ingrédients dont le sucre, la farine, la farine glutineuse, les graines de melon, les noix de cajou, les haricots verts, le char siu, les saucisses ou encore les œufs salés. La particularité d’ABC Bakery est d’allier les produits agricoles locaux habituels à des produits américains importés comme les amandes, les raisins secs, les noix, l'avoine ou encore le fromage.

D'un prix oscillant entre 145.000 et 165.000 dôngs par pièce, ces produits intéressent les consommateurs et rencontrent un véritable succès sur les réseaux sociaux.

Contrairement aux années précédentes, les ventes de gâteaux de la mi- automne stagnent cette année.

Des promos à la pelle

Le Têt Trung Thu (Fête de la mi-automne) étant l'une des plus grandes fêtes du Vietnam, cette période de l'année est généralement une saison animée, placée sous le signe du gâteau de lune. Cependant, contrairement aux années précédentes, les ventes de gâteaux stagnent.

Afin d'encourager la consommation, les fabricants bien connus, notamment Hanoï, Huu Nghi ou Kinh Dô, offrent des réductions de 10% à 15% sur leurs produits. 

Un vendeur de la boutique Dông Khánh, dans l’arrondissement de Dông Da, à Hanoï, indique que cette marque connue de Hô Chi Minh-Ville propose un programme de réduction allant même jusqu'à 50% pour les gros achats.

Les canaux de commerce électronique tels que Hotdeal.vn, Tiki.vn, Sendo.vn ou Lazada.vn sont inondés de gâteaux de lune des marques Kinh Dô, Dông Khánh, Huu Nghi, Hanoï ou Thu Huong affichant des prix réduits de 10% à 30%.

Une boîte de gâteaux de lune hauts de gamme du fabriquant Kinh Dô.

Expliquant cette chute des prix, tous les commerçants montrent du doigt le coupable : la pandémie de COVID-19. Les revenus ayant diminué, les familles n'achètent donc que l’essentiel et le gâteau de lune est relégué au second plan.

Hoàng Minh Tho, directeur de la société Thuy Ta JSC, productrice de glaces et de gâteaux de lune, déclare qu’habituellement, toutes les entreprises offrent des gâteaux de lune à leurs employés et leurs clients lors de chaque Fête de la mi-automne. Mais cette année, beaucoup d’entre elles, étant en difficultés financières, ont été contraintes de réduire les dépenses superflues.

"L'année dernière, un de nos clients a commandé plus de 200 boîtes de gâteaux de lune, mais cette année, il n’en a demandé qu’une douzaine pour offrir à ses partenaires commerciaux. Le nombre de clients diminue alors que les gâteaux de lune sont périssables, les producteurs sont donc obligés d’en réduire les prix afin de faciliter leur écoulement", fait-il savoir.
 
Texte et photos : Thúy Hà/CVN



La Fête de la lune, une tradition millénaire

La Fête de la mi-automne ou Fête de la lune est célébrée le soir du 15e jour du 8e mois lunaire. C'est une occasion pour les familles de se réunir, de préparer un festin de friandises et d’admirer la plus belle lune de l’année. Il s’agit également d'une fête des enfants durant laquelle on leur offre notamment des jouets traditionnels.
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

La région de la montagne percée à Cao Bang Cao Bang regorge de sites naturels spectaculaires. Outre la cascade de Ban Giôc, la chaîne de montagnes percées de Nui Thung, les maisons sur pilotis traditionnelles en pierre ou les superbes paysages sont autant d’atouts touristiques majeurs.