21/09/2020 22:14
La plupart des hôtels hauts de gamme de Hanoï met en vente des gâteaux de la mi-automne et propose de légères variations de la recette traditionnelle. La conception de la boîte de certains d’entre eux s’inspire de l’imagerie populaire vietnamienne.
>>Présentation au monde des gâteaux de lune vietnamiens
>>Les gâteaux de la mi-automne de Saigontourist entrent dans la danse
>>Le marché en demi-teinte des gâteaux de lune à Hô Chi Minh-Ville

Une boîte de gâteaux de la mi-automne de l'hôtel Hanoi Daewoo.

À l’occasion de la fête de la mi-automne cette année, la boîte des gâteux de lune de l’hôtel Sheraton Hanoï représente "La famille du rat célèbre la fête de la mi-automne" selon le style de l'imagerie populaire de Dông Hô. Chaque boîte contient six banh nuong (gâteaux farcis cuits au four) aux diverses saveurs : thé vert, abricot séché, graines de citrouille et de lotus, haricot mungo, taro, noix, graines de citrouille…

Pan Pacific Hanoi a lancé pour sa part, une collection de gâteaux de lune inspirée du tableau laqué Musique de cour. L'hôtel propose un nouveau goût : pommes rouges aux œufs salés. Les autres sont composés des garnitures traditionnelles telles que les graines de lotus salées, le jambon aux œufs salés, les haricots mungos et les graines de chia aux œufs salés ou encore le chocolat au fromage à la crème. Le prix de chaque boîte de quatre à six pièces est compris entre 598.000 et 1,18 millions de dôngs (hors TVA).

Les gâteaux de la mi-automne des hôtels de luxe de Hanoï sont appréciés des gourmets.

Inspirée par le 15e jour du 8e mois lunaire (la nuit de la pleine lune), la collection de gâteaux de lune de l’hôtel Hanoi Daewoo est une combinaison de saveurs traditionnelles et modernes.

En plus des goûts classiques comme les graines de lotus, le taro aux amandes et le thé vert aux amandes, l’hôtel Hanoi Daewoo présente lors de la fête de la lune trois nouveaux types de garniture à base de graines de chia, canneberges et lait de coco. Une boîte contient quatre ou six gâteaux. La boîte de six avec du thé ou avec une bouteille de vin coûte à partir de 790.000 dôngs (TVA incluse).

Encourager la lutte contre le COVID-19

Chaque boîte est conçue de belles images inspirantes du service de livraison à domicile ou du personnel de l’hôtel Métropole portant des masques afin de lutter contre le COVID-19.

Cette année, Metropole Hanoi propose deux nouveaux types de gâteaux : le premier est au durian, graines de citrouille et œufs salés et l’autre est constitué de graines de lotus, pulpe séchée de longanes et thé aux fruits.

Chaque boîte est superbement conçue avec de belles images inspirantes du service de livraison à domicile ou du personnel de l’hôtel Métropole portant des masques tout en travaillant avec enthousiasme. Les gâteaux sont aussi accompagnés d’un petit dessin exprimant tout le soutien et la gratitude de l’hôtel aux soldats en blouse blanche qui luttent contre l'épidémie dans le pays. Le prix d’une boîte oscille de 1,98 à 2,88 millions de dôngs.

Le stand d’exposition des gâteaux de lune de l’hôtel Hanoi Daewoo.

La collection de gâteaux de l’InterContinental Hanoi Landmark72 offre neuf types de garniture. Outre les garnitures traditionnelles telles que les graines de lotus, la noisette ou le sésame noir, l’hôtel a créé une nouvelle garniture à base de taro. Il propose trois types de boîtes : simple, quatre pièces avec du thé et six avec une bouteille de vin, coûtant de 225.000 à 1,55 million de dôngs.

La boîte de gâteaux de lune de l’hôtel Lotte Hanoi illustre une cours de récréation lors de la nuit de la pleine lune. En plus des garnitures traditionnelles telles que les graines de lotus au longane séché, l'hôtel présente cette année trois nouvelles saveurs : melon, abricot et canneberge. Le coût d’une boîte de quatre gâteaux est de 750.000 dôngs (TVA incluse).

Texte et photos : Hoàng Phuong - Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.