01/08/2021 07:27
La culture est un puissant vecteur de cohésion sociale et d’édification d’un pays prospère et harmonieux. La Stratégie nationale de développement de la culture d’ici 2030 est en phase d’élaboration afin d’en faire aussi un véritable levier de la croissance économique.

>>Enjeux des industries culturelles au Vietnam
>>Les communautés au cœur de la protection du patrimoine
>>Efforts pour hisser le cinéma vietnamien toujours plus haut
>>Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

La culture est le fondement spirituel de la société, l’objectif et la motivation du développement socio-économique.
Photo : VNA/CVN

Selon l’UNESCO, la culture dans son sens le plus large est considérée comme l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l’être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.

Outre sa valeur intrinsèque, elle apporte de précieux avantages sur le plan social et économique. Elle contribue également à améliorer la qualité de vie des habitants et à augmenter la sensation de bien-être, tant des personnes que des communautés.

Dans la Résolution de son XIIIe Congrès national, le Parti communiste du Vietnam (PCV) s’est fixé pour objectif d’édifier une culture avancée empreinte de l’identité nationale.

Dans la foulée, le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme s’est mis à élaborer une Stratégie nationale de développement de la culture d’ici 2030. "Cette stratégie manifeste l’aspiration à l’édification d’un pays puissant et prospère", a souligné le ministre Nguyên Van Hùng. Elle vise à libérer fortement les capacités de créativité des citoyens, à faire de la culture un véritable levier de croissance économique et une force du développement durable pour atteindre l’objectif "Peuple riche, nation puissante, démocratique, égale et civilisée".

"Elle amène aussi l’homme au Vrai, au Bien et au Beau (Chân - Thiên - My), imprégnée de l’esprit de la nation, de l’humanité, de la démocratie et de la science", a-t-il ajouté.

L'aspiration de contribution à la Patrie

La culture vietnamienne possède une histoire âgée de plusieurs millénaires.
Photo : VNA/CVN

La Stratégie nationale de développement de la culture jusqu’en 2030 se concentre sur cinq points de vue.

Premièrement, la culture est le fondement spirituel de la société, l’objectif et la motivation du développement socio-économique. Elle doit être mise sur un pied d’égalité avec l’économie, la politique et la société.

Deuxièmement, il faut édifier une culture vietnamienne avancée, empreinte de l’identité nationale, unifiée dans la diversité de la communauté ethnique vietnamienne, avec des caractéristiques nationales, humanistes, démocratiques et scientifiques.

Troisièmement, il faut développer la culture pour la perfection de la personnalité humaine et du développement culturel. Dans l’édification de la culture, l’accent est mis sur la formation de personnes ayant un bon caractère et un bon style de vie, avec des caractéristiques de base : patriotisme, compassion, gratitude, honnêteté, solidarité, assiduité et brio.

Quatrièmement, il faut créer un environnement culturel complet de la famille à la communauté résidentielle. Développer harmonieusement l’économie et la culture, en faisant attention aux facteurs culturels et humains dans le développement économique.

Cinquièmement, l’édification et le développement culturels sont la responsabilité de toute la population. Ils sont dirigés et gérés par le Parti et l’État. Les habitants et intellectuels sont les créateurs centraux et y jouent un rôle important.

"La Stratégie nationale de développement de la culture d’ici 2030 favorise fortement les valeurs de la culture et de l’homme. Elle compte faire pas à pas de la culture une base spirituelle solide de la société, une force intérieure importante pour assurer le développement durable et l’intégration mondiale du pays", a dévoilé Nguyên Van Hùng.

Dix critères de développement culturel

La culture et les arts jouent un rôle crucial dans le développement d’un pays.
Photo : VNA/CVN

Afin d’atteindre les objectifs de développement, ladite stratégie définit dix critères de développement culturel à suivre.

Premièrement, tous les ministères, branches et localités doivent élaborer et déployer efficacement un Code de conduite culturel dans des domaines spécialisés selon les fonctions et tâches qui leur sont assignées.

Deuxièmement, toutes les unités administratives de niveau provincial et de district doivent avoir un centre de la culture et des sports et toutes les unités administratives communales doivent disposer d’une maison culturelle.

Troisièmement, toutes les provinces et villes relevant du ressort central doivent posséder des musées et bibliothèques au niveau provincial et municipal.

Quatrièmement, au moins cinq patrimoines culturels matériels et immatériels supplémentaires devront être reconnus par l’UNESCO.

Cinquièmement, entre 95% et 100% des sites nationaux spéciaux, 65% à 70% des sites nationaux doivent être restaurés et renouvelés, 65% à 70% des patrimoines figurant dans la Liste du patrimoine culturel immatériel national nécessitent des plans de protection et de valorisation.

Sixièmement, 80% des communes des zones de minorités ethniques et montagneuses seront améliorées la vie culturelle de la population, de préserver et de promouvoir leurs valeurs culturelles traditionnelles. Il faudra donner la priorité à l’élaboration et au déploiement de projets et programmes visant à préserver et valoriser les valeurs culturelles traditionnelles des minorités ethniques de moins de 10.000 personnes.

Septièmement, l’objectif est également de remporter de huit à dix prix de littérature de l’ASEAN et de créer entre 15 et 20 œuvres de prose et de poésie à propos de l’histoire héroïque et de l’œuvre de Renouveau (Dôi Moi) du pays.

Huitièmement, chaque année, entre 10 et 15 travaux de recherche littéraire et de critique d’art de qualité devront être menés.

Neuvièmement, entre 55 et 60 films, 35 et 40 dessins animés, 45 et 50 documentaires et films scientifiques devront être produits par an.

Dixièmement, les revenus de l’industrie culturelle contribueront à 7% du PIB.

Le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyên Van Hùng, a demandé aux organes chargées de l’élaboration du projet de Stratégie nationale de développement de la culture d’ici 2030 d’analyser les faiblesses dans la mise en œuvre de la stratégie pour la période 2010-2020 afin d’en déterminer les causes et avancer des mesures efficaces.

Son ministère, quant à lui, a organisé plusieurs visioconférences avec la participation des représentants des 63 provinces et villes du pays pour collecter leurs avis sur le projet de Stratégie de développement de la culture d’ici 2030.

Dans le contexte où la pandémie de COVID-19 en cours a eu de profonds impacts sur tous les aspects de la vie culturelle ainsi que sur la vie humaine, il est nécessaire de définir clairement les objectifs et tâches de développement culturel pour la période 2021-2030 pour que ce secteur puisse véritablement devenir une ressource endogène pour le développement du pays.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.