05/07/2021 10:19
Le Fonds de vaccins anti-COVID-19 du Vietnam a été inauguré le 5 juin à Hanoï. Il s’agit d’une ressource importante pour la vaccination d’environ 75 millions de Vietnamiens afin d’atteindre l’immunité communautaire.
>>La banque japonaise Aozora soutient le Fonds de vaccins anti-COVID-19
>>Le Fonds de vaccins fait écho à la tradition nationale de générosité
>>De nombreuses entreprises sud-coréennes soutiennent le Fonds de vaccins contre le COVID-19

Cérémonie de lancement du Fonds de vaccins anti-COVID-19 du Vietnam, le 5 juin à Hanoï.

À l’heure actuelle, de nombreux pays dans le monde vaccinent leur population
à grande échelle pour un retour rapide à la normale. C’est le cas de Malte qui a vacciné 66% de sa population ou encore du Royaume-Uni avec 61%, de l’Irlande, 55%, de la Hongrie, 53%, et des États-Unis, 52%.

En Israël, la campagne de vaccination bat aussi son plein. Plus de 70% de la population israélienne ayant plus de 20 ans a reçu les deux doses du vaccin, et les enfants âgés de 12 à 15 ans seront vaccinés bientôt. Actuellement, le gouvernement israélien n’enregistre que quatre ou cinq cas de coronavirus par jour. Grâce à de tels résultats, le pays a levé presque toutes les mesures de restrictions ou de distanciation sociale et rouvert depuis début juin toutes les activités quotidiennes et commerciales.

Le 5 juin, la cérémonie de lancement du Fonds de vaccins du Vietnam a été organisée à Hanoï. À cette occasion, le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné que "ce Fonds reflète la solidarité de notre population qui nous permet de surmonter les difficultés. La contribution au Fonds est volontaire. Il n’y a pas
de contribution minimale ni maximale. Le tout est basé sur l’esprit de volontariat des organisations et des individus. Et chaque contribution, même la plus petite, est gérée de manière transparente
".

Comme pour d’autres pays, le Vietnam est en train de négocier avec des producteurs de vaccins pour être en mesure de vacciner 75% de sa population et ainsi attendre l’immunité collective. Pour ce faire, en dehors du budget de l’État, les particuliers, les institutions et les entreprises sont appelés à participer via une collecte de fonds.

Interface du portail électronique du Fonds.

Chacun peut verser de l’argent par virement bancaire en envoyant un SMS ou en faisant des dons sur le site https://www.quyvaccincovid19.gov.vn, un canal gouvernemental sécurisé. En plus, ce portail accepte également des vœux, des messages aux proches, amis, équipes en première ligne dans la lutte contre le COVID-19. Une attestation numérique sera bien évidemment remise à des donateurs via ce portail.

La plate-forme recueille et gérera aussi les ressources financières accordées aux programmes de vaccination dans l’ensemble du pays. L’obtention croissante de ressources financières permettra au Vietnam d’augmenter les doses importées mais aussi de finaliser la production de son propre vaccin.

Plus de 8.000 milliards de dôngs collectés

Le Fonds vaccinal du Vietnam a reçu, au 4 juillet, plus de 8.000 milliards de dôngs, contribués par des particuliers et entreprises. Selon le ministère des Finances, le montant total nécessaire pour financer la vaccination de l’ensemble de la population vietnamienne est estimé à 25.200 milliards de dôngs.

"Le budget du ministère des Finances est de plus de 14.000 milliards de dôngs et il prévoit de débourser plus de 11.000 milliards de dôngs, montant qui viendra s’ajouter aux dons effectués par les particuliers et les entreprises dans et hors du pays. Ce programme est significatif pour la mise en place des achats et de la vaccination au service de la population", a souligné Hô Duc Phoc, ministre des Finances.

Vaccination anti-COVID-19 à Bac Giang (Nord).

Selon la circulaire N°160 du Bureau du gouvernement publiée à la suite de sa rencontre avec les scientifiques, les entreprises engagées dans la recherche et la production de vaccins anti-COVID-19, le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé de créer les conditions optimales à la recherche et à la production de vaccins.

Le chef du gouvernement a affirmé que les vaccins revêtent un caractère décisif, stratégique et à long terme dans la prévention et le contrôle des épidémies, du COVID-19 en particulier, et qu’ils doivent être inclus dans la stratégie globale de recherche, de transfert de technologie et de production de vaccins.

Afin que la recherche et la production de vaccins soient mises en œuvre efficacement dans les temps à venir, le chef du gouvernement a demandé de se concentrer sur le règlement rapide des difficultés d’ordre juridique et politique.

Le Premier ministre a mis l’accent sur le déploiement de nombreuses solutions pour mobiliser des ressources financières pour la recherche et la production de vaccins, dont des solutions de partenariat public-privé sur le principe d’harmonie, de rationalité et d’efficacité des intérêts de l’État, des scientifiques et des entrepreneurs.

Texte et photos : Truong Giang - VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.