gt;>gt;Le Vietnam reviendra à la normale grâce au Fonds de vaccins " />
04/07/2021 07:27
Le coronavirus bouleverse tous les aspects de la vie, mettant la santé et les emplois en péril. Ces difficultés sont ressenties aux quatre coins de la planète. Dans ce contexte, les Vietnamiens, forts de leur tradition de solidarité, se sont unis pour les surmonter.

>>Le souffle de la jeunesse dans la lutte anti-épidémique
>>Le Vietnam aux côtés des étrangers bloqués
>>Des "supermarchés à zéro dông" soulagent les difficultés des ouvriers
>>Le Vietnam reviendra à la normale grâce au Fonds de vaccins


Des médecins et infirmiers de la province de Lào Cai viennent à Bac Giang pour l’aider à lutter contre la pandémie.
Photo : VNA/CVN

Depuis l’apparition de la pandémie de COVID-19, les pertes économiques mondiales sont inestimables et l’ordre social a été perturbé d’une manière sans précédente. Dans le combat pour la prévention et la lutte contre la pandémie, le Vietnam est considéré comme un modèle, notamment grâce à la mise en place de mesures préventives précoces, drastiques et efficaces.

Appliquant parfaitement ses devises "La vie humaine et les intérêts nationaux avant tout” et “Personne n’est laissé pour compte", le gouvernement vietnamien a soutenu sans faille la population et les entreprises.

Outre les mesures publiques, les initiatives de la population ont été nombreuses et saluées par le système politique vietnamien et la communauté internationale.
Depuis plus d’un an maintenant, l’esprit de solidarité de la nation vietnamienne et de son gouvernement s’est reflété dans de nombreuses actions. On peut citer tout d’abord les vols de Vietnam Airlines qui ont été affrétés pour rapatrier des ressortissants vietnamiens depuis des foyers épidémiques. La population a pu voir aussi le dévouement d’un grand nombre de professions - médecins, infirmières, soldats, policiers et volontaires -, pour prévenir le risque d’infection dans tout le pays. Toutes ces femmes et ces hommes ont été prêts à se sacrifier pour protéger leurs concitoyens. Chacun garde ainsi un souvenir ému des images des soldats cédant leurs casernes et leurs lits aux personnes mises en quarantaine.

Il est impossible de ne pas mentionner les "ATM de riz", ces distributeurs automatiques de riz gratuits installés à destination des plus démunis et déployés dans les premiers temps de l’épidémie. Des milliers d’autres initiatives ont vu le jour à travers le pays, comme des ventes aux enchères de peintures, des performances culturelles et artistiques gratuites, prouvant la générosité et la solidarité du peuple en période de crise.

Cette crise du COVID-19 a en quelque sorte ravivé la flamme de la bienveillance d’un peuple qui sait s’unir quand c’est nécessaire. Dans les moments difficiles, l’esprit de solidarité et d’entraide de la nation s’illumine, chacun étant prêt à partager un repas ou un vêtement pour surmonter les difficultés et les tribulations du moment.

À cette solidarité traditionnelle s’ajoute les moyens financiers des grandes entreprises qui jouent aujourd’hui un rôle essentiel dans le financement de la production du vaccin.

Volontariat et solidarité

Des femmes de la commune de Viêt Tiên, province de Bac Giang, préparent chaque jour 400 repas pour les zones d’isolement.

Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Depuis fin avril 2021, une 4e vague de COVID-19 frappe le Vietnam. Les associations caritatives, les organisations, les entreprises et la population sont plus que jamais mobilisées. Début mai, des membres du Réseau national de volotariat du Nord, des universités de Hanoï et d’autres  provinces, ont fabriqué 5.000 visières de protection et collecté 43.000 masques, 300 bouteilles de gels désinfectants, d’une valeur totale d’un milliard de dôngs, pour les distribuer aux villes et provinces les plus touchées par l’épidémie.

"Toute la société civile s’est mobilisée pour apporter son aide, affirme Nguyên Xuân Truong, vice-président permanent du Réseau national de volontariat du Nord. La population, les bénévoles, les entreprises, les associations, tous se sont concertés pour combattre ensemble cette quatrième vague dont la contagion est plus forte que les précédentes".

La Commission des affaires sociales de la promotion 1993-1996 des lycées de Hanoï a lancé aussi un appel auprès de ses membres. En seulement une semaine, il a réussi à collecter 300 millions de dôngs et  des milliers de masques, des gels désinfectants, des nouilles instantanées et du lait en poudre qui ont été ensuite distribués dans les hôpitaux et les zones de confinement des provinces de Vinh Phuc, Bac Giang et Bac Ninh (Nord).

"En plus d’apporter notre soutien au personnel médical affecté dans les zones épidémiques, nous avons distribué du riz et des médicaments aux membres en difficulté de la promotion 1993-1996. Nous avons également donné des smartphones et des ordinateurs portables à leurs enfants pour leur permettre de suivre les cours en ligne", partage Nguyên Phan Giang, chef de la dite commission. Avant d’ajouter : "Chaque membre a donné en fonction de ses ressources  financières. Ces dernières années, nos activités caritatives se sont multipliées".

Répondant à l’appel de la bonzesse Thich Dàm Hoài, gérante de la pagode Phuc Long, dans la commune de Vinh Quynh, à Hanoï, les donateurs et les fidèles ont distribué gratuitement des repas aux patients démunis hospitalisés. Des milliers de boîtes de masques, des équipements de protection et des aliments déshydratés ont également été donnés aux zones de confinement de Vinh Phuc, Bac Giang et Bac Ninh.

"Cette solidarité envers les personnes dans le besoin est une tradition solidement ancrée dans le cœur de tous les Vietnamiens. Il suffit d’économiser un petit peu pour faire un don et aider les autres. Ces actions de solidarité doivent être multipliées au sein de notre société", explique la bonzesse Thich Dàm Hoài.

Cet esprit solidaire, couplé à une volonté de fer, et des mesures drastiques prises par le gouvernement, font qu’il n’y a pas d’obstacles insurmontables. Cette lutte sera couronnée de succès.

"La pandémie est l’occasion de prouver que si tous les habitants, les organisations d’une communauté, d’un pays et du monde entier s’unissent et se tiennent la main, nous pouvons relever ensemble de grands défis pour toute l’humanité", a réaffirmé le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la cérémonie de réception du premier lot de vaccins délivré dans le cadre du programme COVAX Facility, le 1er avril 2021.
 
Synthèse de Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Phu Quôc rouvrira bientôt ses portes aux touristes étrangers Le Premier ministre Pham Minh Chinh a ratifié la proposition du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la réouverture de Phu Quôc à destination des touristes étrangers à partir d’octobre. Cette décision donnera le coup d’envoi du redressement touristique vietnamien après plusieurs mois de fermeture en raison de la crise sanitaire.