L'Allemagne prévoit une série de mesures fiscales pour atténuer l'inflation

Le ministre allemand des Finances, Christian Lindner, a annoncé mercredi 10 août que Berlin va adopter une série de mesures fiscales d'un montant de 10 milliards d'euros en 2023 pour diminuer les effets de la hausse généralisée des prix sur les ménages.

>>Wall Street bondit, fêtant le ralentissement de l'inflation américaine

>>Le dollar lâche du lest avec l'inflation américaine qui ralentit un peu

>>Les livraisons de gaz de l'Azerbaïdjan à l'Europe en hausse de 24%

L’inflation a atteint 7,5 % sur un an en juillet en Allemagne.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ces mesures consistent notamment à relever le niveau à partir duquel letaux maximal d'imposition sur le revenu de 42% s'appliquera et à augmenter le montant des allocations familiales, a-t-il indiqué, relevant que le gouvernement était "contraint d'agir" face au renchérissement des prix, notamment ceux de l'énergie.

Ce paquet de mesures est également destinée à compenser "l'effet multiplicateur", selon lequel une personne subit une imposition plus élevée en raison d'une augmentation de salaire, obtenue pour compenser les effets de l'inflation, qui diminue de fait son pouvoir d'achat.

L'inflation a atteint 7,5% sur un an en juillet, en baisse par rapport à juin mais elle se situe toujours à un très haut niveau. Le gouvernement a déjà adopté des mesures d'un montant total de 30 milliards d'euros pour soutenir le pouvoir d'achat, notamment des mesures temporaires pour alléger la facture énergétique des ménages comme notamment un "ticket à 9 euros" par mois valable dans tous les transports publics hors lignes à grande vitesse jusqu'à fin août.

Berlin table cette année sur une hausse de 2,2% du Produit intérieur brut (PIB) allemand mais la Bundesbank, la banque centrale, se montre plus prudente avec une estimation de 1,9%.

APS/VNA/CVN