États-Unis : Biden signe la loi pour relancer la production de semi-conducteurs

Le président américain Joe Biden a signé mardi 9 août une loi qui débloque 52 milliards d'USD de subventions pour relancer la production de semi-conducteurs aux États-Unis.

>>Wall Street ouvre en baisse, les tensions géopolitiques pèsent

>>Wall Street s'envole et salue la détermination de la Fed contre l'inflation

>>Wall Street termine sans direction avant d'importants résultats de sociétés

Le président Joe Biden à la Maison Blanche, à Washington, le 7 août.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le président Joe Biden a assuré que cet investissement dans ces pièces au cœur de l'électronique moderne aiderait son pays à gagner "la compétition économique au XXIe siècle".

Le texte, adopté fin juillet par le Congrès, prévoit aussi des dizaines de milliards d'USD pour la recherche et le développement.

Le passage de cette loi représente pour Joe Biden une "victoire arrachée" après un combat de longue haleine et une "bonne nouvelle" à l'approche des élections de mi-mandat.

Elle "va diminuer les coûts de la vie quotidienne, créer des emplois industriels bien payés dans le pays et renforcer la place de leader des États-Unis dans l'industrie du futur", avait-il commenté dans un communiqué après le vote au Congrès.

La demande pour les semi-conducteurs a explosé pendant la pandémie, causant des pénuries mondiales encore exacerbées par la fermeture d'usines chinoises face aux résurgences du COVID-19.

Les États-Unis, dont la part dans la production mondiale a fortement reculé ces dernières années au profit de l'Asie, ont souffert de ces pénuries. Cela a notamment ralenti la production de voitures neuves l'an dernier, faisant flamber les prix dans l'automobile.

APS/VNA/CVN