L'Algérie, un marché prometteur pour le café du Vietnam

L’Algérie est un marché plein de potentiels pour les exportations vietnamiennes de café. Celui-ci est actuellement le premier produit d’exportation du Vietnam vers ce pays d’Afrique du Nord.

>> Le Vietnam envisage d’augmenter ses exportations de café vers l'Afrique

>> Le Vietnam, deuxième exportateur mondial de café

Récolter du café à Kon Tum (hauts plateaux du Centre).
Photo : VNA/CVN

En plus du café en seau, les entreprises vietnamiennes peuvent promouvoir les exportations de café transformé et instantané à plus forte valeur ajoutée.

Le café est la boisson préférée des Algériens, chaque adulte en consomme de 3 à 4 kg par an. Ce pays d'Afrique du Nord importe environ 130.000 tonnes de grains de café d'une valeur d'environ 300 millions d'USD par an.

Le café robusta représente plus de 85% de la valeur totale des importations. Outre le Vietnam, la Côte d'Ivoire, l'Indonésie, le Brésil, l'Italie et l’Ouganda sont les principaux fournisseurs de café sur le marché algérien.

Selon la Douane vietnamienne, en 2018, le Vietnam a exporté 74.120 tonnes de grains de café vert vers l'Algérie pour un montant de 132,48 millions d'USD. Les exportations vietnamiennes de café en Algérie ont atteint 56.545 tonnes en 2021 pour dégager un chiffre d'affaires de 99,68 millions d'USD, soit une baisse de 6,8% en volume mais une croissance de 6,3% en valeur sur un an.

Au cours du premier semestre 2022, les expéditions de café sur le marché algérien se sont chiffrées à 21.164 tonnes (-14%) pour 42,8 millions d'USD (+7%). Ainsi, l'Algérie est l'un des dix plus grands marchés d'exportation de café du Vietnam.

Le goût du café vietnamien est apprécié de nombreux consommateurs locaux. Ces derniers temps, le ministère vietnamien de l'Industrie et du Commerce a organisé de nombreuses activités de promotion du commerce de produits agricoles, notamment le café, sur ce marché.

Cependant, les exportations de café vietnamien se heurtent encore à de nombreuses difficultés, car l'Algérie impose des droits de douane relativement élevés aux importations de café, jusqu'à 63%, dont 30% de taxe à l'importation sur les marchandises, 19% de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et 10% de taxe de consommation intérieure.

L'Algérie est un marché potentiel pour le café vietnamien.
Le Vietnam est le 2e plus grand producteur de café au monde, derrière le Brésil.
Le Vietnam est le deuxième exportateur mondial de café.
Le café vietnamien est apprécié de nombreux consommateurs.

De plus, ce pays n'autorise que l'importation de matières premières, de sorte que les marques de café transformé des entreprises vietnamiennes ne sont pas présentes sur son marché. En outre, la partie algérienne impose de nombreuses exigences strictes au café torréfié et transformé. Par exemple, la proportion de sucre ne doit pas être supérieur à 3% de la quantité de café torréfié ou la teneur en eau ou en humidité inférieure à 12,5%. Il est permis de mélanger différents types de café (Arabica, Robusta) et du café d'autres pays comme le Brésil, la Colombie, le Vietnam, etc.

Comment trouver des partenaires ?

Selon Hoàng Duc Nhuân, conseiller au commerce du Vietnam en Algérie, le marché algérien a une demande d'importation de produits phares du Vietnam tels que café, poivre, noix de cajou, produits aquatiques d'eau douce, etc... que l'Algérie ne peut pas produire.

Il a suggéré aux entreprises vietnamiennes de rechercher des partenaires en Algérie en participant aux programmes de promotion du commerce, aux foires et expositions, aux forums d'entreprises, etc. Par ailleurs, les entreprises peuvent rechercher aussi des clients sur le portail du marché étranger du ministère de l'Industrie et du Commerce, ainsi que dans la dernière liste des importateurs algériens de café.

En Algérie, la fraude sur Internet n'est pas courante. Cependant, les entreprises doivent être prudentes lorsqu'elles recherchent des clients en ligne ou coopèrent avec des partenaires qui trouvent activement des entreprises vietnamiennes via leur site web.

Le Vietnam est le deuxième exportateur mondial de café. Il en exporte vers plus de 80 pays et territoires, représentant 14,2% des parts du marché mondial. Le café est aussi l'un des six produits d'exportation du pays affichant un chiffre d'affaires annuel de plus de trois milliards d'USD.

Selon l'Association du café et du cacao du Vietnam (Vicofa), les importateurs principaux de café vietnamien sont l'Europe, les États-Unis, la Russie, le Japon, le Royaume-Uni. En Europe, le Vietnam est le deuxième fournisseur, juste derrière le Brésil, occupant 16,1% des parts de marché.

Selon le Département général des Douanes, de janvier à août, 1,24 million de tonnes de café de toutes catégories ont été exportées pour une valeur de 2,82 milliards d'USD, soit une hausse respectivement de 14,7% et 39,6% en rythme annuel.

Transformation du café pour l'exportation, à Son La (Nord).
Photo : VNA/CVN

L'année dernière, les exportations vietnamiennes de café avaient atteint 1,56 million de tonnes pour une valeur de 3,07 milliards d'USD, en baisse de 0,2% en volume mais en hausse de 12,1% en valeur par rapport à 2020. Le prix à l'export était de 1.966 USD la tonne, soit une hausse de 12,3% par rapport à 2020.

L'Algérie reste l'un des géants économiques du continent africain, la 4e économie d'Afrique et la 2e économie d'Afrique du Nord. Située au carrefour de trois mondes, méditerranéen, arabe et africain, l'Algérie occupe une position géographique stratégique dont elle veut aujourd'hui profiter pour diversifier son économie et promouvoir ses exportations. Avec une population de plus de 44 millions d'habitants, l'Algérie a besoin d'importer des biens où le Vietnam a des atouts, en particulier des produits agricoles tels que café, poivre, noix de cajou et fruits de mer, entre autres.

Bien qu'il s'agisse d'un marché potentiel et d'une porte d'entrée importante pour les entreprises vietnamiennes d'accroître les investissements et la coopération commerciale avec les pays africains, le commerce bilatéral entre les deux pays est encore modeste.

Selon les statistiques du ministère de l'Industrie et du Commerce, en raison de la pandémie de COVID-19 et de la politique de restriction des importations de l'Algérie, les exportations vietnamiennes vers ce marché ont atteint 151,1 millions d'USD en 2021, et 65,2 millions d'USD au cours des cinq premiers mois de 2022, soit une hausse de 17,6% en glissement annuel.

Outre le café, l'Algérie importe chaque année du Vietnam 100.000 tonnes de riz, principalement riz à 5% de brisures, riz étuvé, pour les asiatiques vivant sur son sol. Le riz est un produit subventionné, de sorte que la taxe à l'importation est assez faible par rapport au terrain d'entente, seulement de 16%. Les épices telles que le poivre et la cannelle sont également très demandées en Algérie avec les noix de cajou.

Les produits de la mer figurent également dans le top 5 des produits d'exportation avec le plus gros chiffre d'affaires du Vietnam vers l'Algérie. Lors de l'exportation de marchandises vers le marché algérien, selon le Département de la promotion du commerce, les entreprises doivent bien comprendre le marché ainsi que les politiques sur les tarifs, les lois du travail, les méthodes de paiement et la concurrence hypothécaire, le non-paiement, le recouvrement de créances, etc.

VNA/CVN

back to top