Hoàng Trong Dung, un agriculteur Tày émérite

Originaire de l’ethnie Tày, Hoàng Trong Dung, 54 ans, figure parmi les 100 agriculteurs vietnamiens émérites de 2022. Il a été honoré pour son implication dans le programme d’instauration de la nouvelle ruralité de la province de Lang Son (Nord). Ses modèles d’exploitation sylvicole ont permis à d’autres habitants du hameau Son Hông, dans le district de Cao Lôc, de sortir de la pauvreté.

>> Des agriculteurs innovants à l’ère de la révolution 4.0

>> Riz sain, fierté de la commune Tri Luc

Hoàng Trong Dung, 54 ans, figure parmi les 100 agriculteurs vietnamiens émérites de 2022.
Photo : VOV/CVN

M. Dung habite le hameau Son Hông, situé à environ trois kilomètres de la nationale 4B. Adossée à une grande colline recouverte d’arbres fruitiers et de plantes médicinales, sa petite maison se cache dans un jardin luxuriant. On y trouve beaucoup de variétés de fruits, l’anis étoilé, le pin et le kaki sans pépin Bao Lâm, une spécialité locale de Cao Lôc. Il y a une vingtaine d’années, M. Dung a découvert cette variété.

"J’adore les variétés de fruits locales, notamment le kaki sans pépin Bao Lâm qui se développe uniquement dans le district frontalier de Cao Lôc. Ce fruit est apprécié par les consommateurs pour ses valeurs nutritives et son goût extraordinaire. Présente dans sept différentes localités, ma coopérative est constituée de 23 membres, qui ont tous réussi grâce à l’exploitation de ce kaki. Nous avons incité les habitants à le cultiver", indique-t-il.

"Très vulnérable face aux insectes ravageurs, notamment à l’approche des récoltes, le kaki Bao Lâm ne tolère pas les engrais chimiques ni les pesticides et nécessite des soins particuliers", explique M. Dung. Fort d’une dizaine d’années d’expérience, il maîtrise parfaitement les techniques de soin. C’est notre "spécialiste autodidacte" du kaki Bao Lâm, affirme Chu Thi Hop, vice-présidente de l’Association des agriculteurs de la commune Gia Cat, rattachée au district de Cao Lôc.

"Le verger de monsieur Dung a été reconnu +modèle exemplaire+ de la région. Il participe à tous les programmes sous la tutelle de notre association. Il partage volontiers ses connaissances avec les autres et les aide à développer différents modèles d’exploitation agricole. Son implication a contribué à améliorer le revenu moyen local", reconnaît-elle.

Cet agriculteur élève aussi des coqs à six doigts originaires de la région de Mâu Son. Ces volailles lui rapportent un chiffre d’affaires annuel de 500 millions de dôngs (22.000 euros). Généreux, il aide aussi les débutants à développer leurs propres modèles.

"Les agriculteurs sont tous laborieux, mais beaucoup sont pauvres parce qu’ils ne maîtrisent pas les techniques nécessaires. Celles-ci sont la clef du succès et du développement durable. C’est la raison pour laquelle je partage mes connaissances à tout le monde. Je veux aider les agriculteurs à s’enrichir grâce à leur travail bien fait", confie-t-il.

Hoàng Thi Huê, présidente de l’Association des agriculteurs du district de Cao Lôc, indique : "M. Dung fait la fierté de notre association. C’est quelqu’un de compétent, mais humble et généreux. Beaucoup de ses modèles ont été appliqués dans la région. Il nous apporte des solutions susceptibles d’optimiser la productivité et le bénéfice".

M. Dung entend se lancer dans le tourisme communautaire. En effet, il compte accueillir chez lui les touristes qui veulent se mettre dans la peau des agriculteurs pendant une journée. Si ce projet fonctionne, il permettra d’augmenter la valeur ajoutée de son verger, et probablement, de ceux des minorités ethniques de Lang Son.

VOV/VNA/CVN

back to top