Hanoï : Nguyên Vu An Bang, la jeune plume remporte le Prix pour enfants Dê mèn

Pour Nguyên Vu An Bang, le Prix pour enfants Dê mèn (Le grillon) 2022, 3e édition, lui a laissé des souvenirs inoubliables. Avec son recueil de quatre nouvelles, cette jeune fille hanoïenne de neuf ans, a eu l'honneur de recevoir le prix "Khát vong dê mèn" (Aspiration de grillon).

>>Remise du Prix pour les enfants Dê mèn 2022

>>Troisième édition du Prix pour les enfants Dê mèn

Nguyên Vu An Bang, une Hanoïenne de neuf ans, avec son manuscrit du recueil de quatre nouvelles, reçoit le prix "Khát vong dê mèn" 2022.

La série de nouvelles de Nguyễn Vũ An Băng propose un développement très inattendu, menant à une surprise complètement imprévue, sans avoir recours à des techniques professionnelles. C'est la surprise que peut procurer la pensée enfantine, d'une petite autrice très douée.

"J'ai commencé à écrire en 3e classe (soit CM1) durant l’été lorsque j'étudiais avec la professeure Trinh Lan. J'adore écrire, partage An Bang. Dans mon recueil de nouvelles du Prix pour enfants +Dê mèn+, je me suis inspirée des feuilles que j'ai ramassées et des nombreuses nouvelles que j'ai lues. Je l’ai écrit pour satisfaire ma passion créative. Le message que je veux transmettre à travers ce recueil de nouvelles est d'aimer et d'aider les autres ; toujours faire des efforts et protéger l'environnement".

"An Bang a suivi la formation dont j'étais responsable. Mon cours aide les enfants à améliorer leurs compétences en écriture. La créativité vient de l'âme de chacun, personne ne peut l'enseigner. J'enseigne seulement aux enfants à écrire, je leur apprends à utiliser des mots, des phrases et à mettre en page. Quant aux émotions, personne ne peut l'enseigner, chacun les ressent par lui-même. An Bang a une super créativité", estime Trân Trinh Lan, professeure de littérature d’An Bang.

Plus d’imaginations

À travers les yeux de cette jeune fille, les choses apparaissent comme ça, vivantes, avec une âme. Elle nous rappelle les enfants ordinaires qui nous entourent. Les enfants discutent avec des jouets, imaginent que la fourmilière est une société miniature ; où les rochers et les branches ont des émotions, comme la douleur, la colère, la joie et la tristesse.

Le manuscrit du recueil de quatre nouvelles de Nguyên Vu An Bang.

"An Bang n'est pas un enfant spécialement plus mûr que les autres. Mais elle a plus d'imagination que les autres enfants. Elle est encouragée et guidée par les enseignants lorsqu'elle participe à des cours créatifs. Depuis, sa capacité d'écriture s'est nettement améliorée. L’élément important des premiers succès d'An Bang comme le Prix +Dê mèn+, outre le rôle de l’enseignant, c'est le soutien de sa famille. Nous la soutenons sans lui interdire ou lui imposer quoi que ce soit", indique Nguyên Thi Hông Nhung, mère d’An Bang.

Bien qu'An Bang ne soit pas née dans une famille de littéraires, elle a rapidement montré son talent et sa passion pour l'écriture dès son plus jeune âge. Elle a suivi un cours d'écriture de scénario pour améliorer sa capacité de réflexion, et elle a surpris ses parents par sa capacité à créer et à construire des histoires très élaborées.

"An Bang n'est pas différent des autres enfants, elle s’ennuie parfois, elle joue... Je vois qu’elle a des qualités créatives, alors je l’encourage. Avec le soutien de sa famille et le mien, la jeune fille a commencé à écrire et les résultats sont devenus une source de motivation pour elle, la poussant à poursuivre dans cette voie", souligne la professeure Trinh Lan.

Libérant sa créativité par l'écriture, il est impossible de compter le nombre d'œuvres écrites par An Bang, dans une grande variété de genres : histoires, poèmes... Son recueil de nouvelles propose un point de vue unique sur la vie et sur tout ce qui l'entoure. Elle n’en reste pas moins innocente et pure, elle rêve par exemple de devenir astronome.

Espérons que les prix comme le Prix Dê mèn seront une source de motivation pour cette jeune plume pour persévérer et continuer à provoquer des émotions chez ses lecteurs.

Quê Anh/CVN