Châu Duong, un docteur qui veut éradiquer la tuberculose

Directeur de l’hôpital-sanatorium de Dak Lak (hauts plateaux du Centre), le "Médecin du Peuple" Châu Duong est un ardent militant pour la santé publique. Son souhait le plus fort est d’éradiquer la tuberculose dans sa province d’ici à 2028.

>> Donation par SMS pour soutenir les patients tuberculeux

>> Le Vietnam vainc le COVID-19 et met fin à la tuberculose

>> Les États-Unis assistent la radiographie pulmonaire à Hô Chi Minh-Ville

Le "Médecin du Peuple" Châu Duong. 
Photo : VOV/CVN

Originaire de l’ethnie Jrai, Rmah H’Phiar vient du hameau Dang. Il y a trois ans, elle a perdu son mari, atteint de la tuberculose. Figurant parmi les familles les plus défavorisées de sa commune, elle n’est plus en mesure de financer les études de sa fille, Rmah Hlia, 12 ans.

Cependant en décembre 2022, à l’instar de quelque 2.700 habitants des six communes du district d’Ea’Hleo, les deux ont été très heureuses de pouvoir bénéficier d’une consultation sanitaire gratuite. Ce programme de consultation a été financé par le Centre d’appui aux initiatives de développement communautaire (SCDI) et l’hôpital-sanatorium de Dak Lak.

"Il y a trois ans, mon mari est décédé de la tuberculose. Nous n’avons pas pu payer ses frais d’hospitalisation. Mais aujourd’hui, les médecins nous ont proposé une consultation gratuite. Nous en sommes très reconnaissantes", dit Rmah H’Phiar.

«Tousses-tu beaucoup? Dans ta famille, y a-t-il quelqu’un qui a la tuberculose? Comment te sens-tu ?»

En dépit d’un emploi du temps très chargé de directeur d’hôpital, Châu Duong participe très souvent aux consultations médicales gratuites, dont celle notamment organisée dans le district d’Ea’Hleo par le SCDI et son hôpital. À cette occasion, les habitants ont reçu des médicaments, des instructions sanitaires nécessaires pour se prémunir de la maladie ainsi qu’une injection préventive. Châu Duong raconte: "Quel que soit mon statut, je veux m’impliquer dans les actions pour la santé communautaire et notamment dans le programme d’éradication de la tuberculose. Je souhaite participer à l’amélioration de la santé publique, de la qualité et de l’espérance de vie des populations de Dak Lak".

Châu Duong et ses collègues ont multiplié les actions afin de faire disparaître la tuberculose dans la province de Dak Lak et dans l’ensemble du pays d’ici à 2030, conformément aux engagements du gouvernement vietnamien faits auprès de l’Organisation mondiale de la santé, indique Trân Van Hiêu, responsable du dispensaire de la commune d’Ea’Hleo.

"Châu Duong est un médecin très enthousiaste et dévoué. Depuis qu’il est devenu directeur de l’hôpital-sanatorium de Dak Lak, il a multiplié les consultations gratuites dans les hameaux. Il a également simplifié les procédures administratives liées au transfert des malades vers l’hôpital provincial. Il a aussi proposé des traitements gratuits aux familles pauvres", précise-t-il.

Déterminé à rayer la tuberculose de la province de Dak Lak d’ici à 2028, soit deux ans avant l’échéance fixée par le gouvernement, Châu Duong a d’ores et déjà conçu de nouveaux projets afin de réaliser cet objectif.

VOV/VNA/CVN

back to top