19/05/2017 08:35
Un ancien militaire américain, avec un casier judiciaire mais apparemment sans motivation terroriste, a fauché 23 piétons à Times Square jeudi 18 mai à New York, faisant un mort et au moins sept blessés graves sur l'une des places les plus fréquentées au monde.

>>Le jeune Afghan Najibullah Zazi reconnaît avoir fomenté un attentat à New York

Un policier prend des photos sur le site où une voiture a renversé des piétons, le 18 mai à Times Square, à New York


"Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York Bill de Blasio sur place, visiblement soucieux de rassurer New-Yorkais et touristes dans un contexte de multiples attentats à la voiture-bélier en Europe.

"L'enquête se poursuit" et les autorités "ont renforcé la présence policière à certains endroits-clé" de cette métropole de 8,5 millions d'habitants, a-t-il ajouté.

Le chef de la police James O'Neill a reconnu "avoir pensé au pire" en apprenant l'incident, avant de "déterminer rapidement que cela ne semblait pas, à ce stade, lié au terrorisme".

Times Square, avec ses théâtres, ses magasins et ses immenses panneaux lumineux est l'une des attractions à ne pas manquer pour les dizaines de millions de touristes qui visitent chaque année le poumon économique américain. Le maire a rappelé que la présence policière y avait été renforcée ces dernières années.

Le dernier attentat à New York remonte à mi-septembre 2016, lorsqu'un jeune Américain d'origine afghane avait placé une mini-bombe dans une poubelle. L'attentat avait fait 31 blessés légers.

L'incident de jeudi 18 mai est survenu juste avant midi (16h00 GMT), alors que des centaines de personnes flânaient sous le soleil et que débutait la pause déjeuner dans les nombreux immeubles de bureaux alentours.

Une Honda Accord couleur bordeaux est montée à vive allure sur le trottoir de la 7e Avenue, fauchant les piétons sur un peu plus de trois pâtés de maison, de la 42e à la 45e rue.

Une femme de 18 ans a été tuée sur le coup et au moins sept des 22 blessés hospitalisés --parmi lesquels figure sa soeur de 13 ans-- sont dans un état grave, selon les autorités. Elles n'ont donné aucun détail sur leur identité ou leur nationalité dans l'immédiat.

Selon le Daily News, la jeune femme décédée était une touriste du Michigan.

L'ambassadeur de France à Washington Gérard Araud a indiqué qu'il n'y avait pas de Français parmi les victimes.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie marocaine, au royaume des senteurs et des couleurs

Cà Mau cherche à attirer des investissements dans le tourisme La province de Cà Mau (extrême-Sud) appelle à investir dans deux projets touristiques d’une valeur de 52,7 millions de dollars dans la zone de Dât Mui, district de Ngoc Hiên, et le long de la rivière Trem, dans le district de Thoi Binh.