19/04/2021 22:57
L'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande a demandé aux agences de transport d'arrêter les exploitations des vols intérieurs entre 23h00 et 04h00 afin de lutter contre la nouvelle vague de COVID-19.

>>Le système de santé thaïlandais s'efforce d'éviter le risque de surcharge
 

Des passagers à l'aéroport international Suvarnabhumi à Bangkok (Thaïlande), le 31 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN


Selon l'annonce publiée samedi 17 avril par le président de l'Autorité de l'aviation civile de Thaïlande (CAAT), Suttipong Kongpool, les agences liées au transport aérien doivent se conformer à cet ordre à partir du 18 avril.

Cette mesure est conforme aux autres services de transport public.

En cas d'annulation ou de combinaison de vols, les opérateurs de transport aérien ou les compagnies aériennes doivent informer et prendre en charge les passagers, conformément à l'annonce du ministère des Transports sur la protection des droits des passagers utilisant les services des transporteurs aériens thaïlandais pour les services aériens réguliers intérieurs BE 2553 (2010).

Les opérateurs de transport aérien ou les compagnies aériennes doivent envisager d'organiser les sièges dans l'avion en fonction de la distance sociale.

Les exploitants d'aéroports et de transports aériens ont également été priés d'informer les passagers à risque  de suspendre leur voyage, car ils risquent d'être sanctionnés en vertu de la loi sur les maladies transmissibles BE 2558 (2015).

Le gouvernement thaïlandais a signalé dimanche 18 avril 1.767 nouveaux cas de coronavirus, le plus grand nombre d’infections quotidiennes jamais enregistré depuis l’émergence de l’épidémie en Thaïlande au début de l’année dernière.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.