18/04/2021 23:42
Le système de santé thaïlandais risque d’être surchargé dans le contexte d'une augmentation du nombre de nouvelles infections dans la 3e vague de COVID-19.
>>Situation épidémique au Cambodge, aux Philippines et en Thaïlande
>>Le COVID-19 continue de se propager dans des pays d’Asie du Sud-Est

Une femme à Bangkok, en Thaïlande, reçoit le vaccin contre le coronavirus.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le 18 avril a vu un nombre record de nouveaux cas de COVID-19 confirmés un jour, avec 1.767 infections et deux décès. Ainsi, le total du pays a porté à 42.352 cas, dont 101 décès.       

Le gouvernement thaïlandais a affirmé que les hôpitaux avaient suffisamment de lits pour les patients atteints de COVID-19, tout en appelant les populations à ne plus choisir les hôpitaux et exiger à être traités dans des hôpitaux de hauts services.

En réponse à l'augmentation soudaine des cas de COVID-19, le gouvernement thaïlandais a ordonné aux autorités de fournir 25.000 lits supplémentaires dans tout le pays. Selon les statistiques, pour l’heure, le nombre total de lits dans les hôpitaux de campagne et les hôpitaux-hôtels de Thaïlande à travers le pays est d'environ 24.500 lits.

Le 17 avril, le secrétaire général du National Health Security Office-NHSO (Bureau national de la sécurité sanitaire), Jadet Thammathat-Aree, a informé que 700 patients de COVID-19 attendaient d'être hospitalisés. Cependant, cet officiel a confirmé que le NHSO et le Département des services médicaux avaient désigné des personnels pour surveiller les patients par téléphone tous les jours. Les infectés sont invités à contacter le NHSO ou le département par une ligne directe lorsqu'ils ont besoin d'assistance.

Le ministère de la Santé du pays envisage également d'autoriser les patients atteints de COVID-19 à vivre seuls pour se soigner si les établissements de santé sont surchargés.

Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a demandé au département de préparer un vade-mecum d'auto-soins pour les patients de COVID-19. Il a aussi informé que les hôpitaux étaient également encouragés à s'associer avec les hôtels pour créer des hôpitaux-hôtels afin d'augmenter le nombre de lits, ce pour faire face à l'augmentation du nombre des patients, prévue dans les deux prochaines semaines. 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.