Cát Bà, petit paradis du tourisme vert

L’archipel de Cát Bà, dans la ville portuaire de Hai Phong (Nord), est détenteur de cinq titres nationaux et internationaux : Paysage pittoresque - Site national spécial, Réserve mondiale de biosphère, Parc national, Aire marine protégée (AMP), et Une des plus belles baies du monde.

Un excellent lieu de baignade.

Pour être digne de ces honneurs, le district insulaire met à son avantage ses potentiels naturels et humains en diversifiant ses produits touristiques afin de devenir un haut lieu du secteur. Il s’emploie à développer des activités touristiques insulaires dont le kayak, la plongée sous-marine, l’escalade, le tourisme sportif, communautaire, de découverte, de villégiature...

Durant les neuf premiers mois de l’année, Cát Bà a accueilli environ 1,6 million de voyageurs vietnamiens et étrangers. Les recettes touristiques sont estimées à plus de 1.500 milliards de dôngs (près de 59.000 euros), apportant des contributions importantes à son développement socio-économique.

Un endroit idéal pour faire du kayak.
Le tourisme en harmonie avec la nature.
Excursion en yacht en baie de Lan Ha.
Le téléphérique de Cát Hai, long de 21 km, offre aux visiteurs l’opportunité de découvrir la beauté de l’île de Cát Bà vue d’en haut.
Le Parc national de Cát Bà est très prisé des étrangers.

Texte et photos : Hoàng Hiêu - Phuong Nga/VNA/CVN

back to top