Potentiels d'exportation des nids de salanganes du Vietnam vers la Chine

Le ministre vietnamien de l'Agriculture et du Développement rural Lê Minh Hoan a officiellement signé le 16 novembre le protocole sur les exigences de quarantaine pour les nids de salanganes exportés vers la Chine.

Les nids de salanganes du Vietnam sont très appréciés des clients chinois. 
Photo : VNA/CVN


Le ministre Lê Minh Hoan a partagé que ces trois dernières années, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural avait fait des efforts pour négocier les exportations officielles de nids de salanganes vers la Chine. Ce protocole permettra d'augmenter les revenus et les bénéfices des producteurs et des entreprises de transformation.

Le ministre a précisé que la Chine était le plus grand débouché mondial pour les nids de salanganes, représentant 80% des parts du marché mondial. Le Vietnam est un pays ayant de grands potentiels dans cette filière.

La qualité des nids de salanganes du Vietnam est jugée comme supérieure à celle d'autres pays de la région. En conséquence, ces produits sont très appréciés des clients chinois. Il s'agit d'un secteur d'une grande valeur économique, avec de grands potentiels d'exportation du Vietnam.

Transformation de nids de salanganes à Khanh Hòa (Centre).  
Photo : VNA/CVN

Actuellement, la production annuelle au Vietnam est d'environ 120 tonnes, d'une valeur de plus de 500 millions d'USD. Le secteur offre de nombreuses opportunités de développement et les exportations vers le marché chinois sont très prometteuses.

À long terme, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural ordonnera d'avoir une stratégie et un plan pour développer ce secteur de manière responsable et durable, en assurant la préservation du label vietnamien des nids de salanganes.

VNA/CVN

back to top