28/03/2021 18:21
Des centaines de New-Yorkais d'ethnies diverses ont manifesté samedi après-midi 27 mars contre le racisme et la violence à l'égard des Américains d'origine asiatique, selon l'organisation antiraciste et pacifiste américaine ANSWER Coalition.
>>Violence visant les Asiatiques : l'ONU "profondément préoccupé"
>>Biden et Harris condamnent les violences anti-asiatiques
>>Huit tués dans des salons de massage asiatiques d'Atlanta, un suspect arrêté

La manifestation des New Yorkais contre le racisme visant la communauté asiatique s'est tenue le 27 mars 2021.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Les manifestants se sont rassemblés et ont défilé à Flushing, une importante communauté asiatique du quartier du Queens à New York. Un certain nombre d'orateurs ont partagé leurs histoires personnelles sur le racisme et la violence, tandis que les participants ont scandé des slogans pendant une grande partie du temps.

Le rassemblement de New York s'est tenu simultanément avec des événements similaires ayant eu lieu dans plus de 60 villes de plus de 25 États du pays, tous visant à mettre fin à la violence anti-asiatique et au "China-bashing", a déclaré l'ANSWER Coalition.

"La désignation opportuniste de la Chine comme bouc émissaire lors du déclenchement de la pandémie de COVID-19, associée à l'intensité avec laquelle elle est considérée comme l'ennemi et l'adversaire des États-Unis, a engendré un sentiment antichinois généralisé au niveau national", a-t-elle indiqué.

La communauté asiatique américaine est la plus touchée par cette haine fomentée comme une arme de guerre, a ajouté l'organisation.

Jordan Wolf, qui enseigne au lycée international de Flushing, a estimé qu'en tant que voisins, amis et étudiants, les Asiatiques méritent le respect et la sécurité.

Tout le monde devrait se sentir en sécurité ici à New York, et "il n'y a aucune excuse pour que ce genre de haine ou de vitriol soit déversé sur qui que ce soit", selon M. Wolf.

La police devrait être davantage présente dans les quartiers pour s'assurer que tout le monde se sente en sécurité, a-t-il recommandé, ajoutant qu'il était bon que la police soit présente au rassemblement et manifeste son soutien.

Les causes profondes de la haine contre les Américains d'origine asiatique sont les préjugés et le désir de traiter "les personnes différentes de vous comme n'étant pas votre propre chair et votre propre sang" mais plutôt comme des objets, a expliqué Ray Low, un pasteur américain d'origine asiatique prêchant à Manhattan.

"La suprématie blanche est un fléau sur cette terre et pour tous les peuples. Elle doit être démantelée afin que nous puissions vivre une vie plus saine, plus heureuse et plus protégée", a affirmé Samantha Evangelis, immigrée de deuxième génération à New York.

La suprématie blanche est intégrée dans les systèmes et les structures. C'est une chose vivante, qui respire, et c'est pourquoi "nous devons mettre en place des politiques, et nous devons la briser pour reconstruire à partir de la base", selon elle.

Il est important que chacun continue à se manifester et à s'exprimer, a ajouté Mme Evangelis, "lorsque nous gardons le silence sur ces questions, nous sommes complices".

Les New-Yorkais ont organisé plus de dix rassemblements depuis les trois fusillades survenues le 16 mars à Atlanta, en Géorgie, qui ont coûté la vie à huit personnes, dont six Asiatiques.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.