27/03/2021 18:36
"Grotesque" ou "choquant" : les anciens dirigeants d'Ikea France, poursuivis pour avoir espionné des centaines de leurs salariés, se sont renvoyé la responsabilité de ces accusations à l'occasion d'échanges souvent houleux vendredi 26 mars devant le tribunal de Versailles.
>>Procès Ikea France : des salariés espionnés pour leurs activités syndicales ?
>>Ikea lance une campagne inédite pour racheter les meubles de ses clients


Enseigne Ikea.
Photo : AFP/VNA/CVN

Jeudi 25 mars, l'ancien "Monsieur sécurité" d'Ikea France, Jean-François Paris, avait décrit les "contrôles de masse" de salariés, dont des syndicalistes, mis en place par l'entreprise via des sociétés d'investigation privées qui, selon l'accusation, piochaient dans des fichiers policiers des données confidentielles comme les antécédents judiciaires, le train de vie ou le patrimoine des intéressés.

Mais s'il reconnaît l'existence du système, M. Paris ne compte pas en assumer seul la généralisation : il a maintes fois répété avoir suivi une consigne formulée en 2007 par l'ex-PDG Jean-Louis Baillot lors d'un repas à la cafétéria dans les locaux de la filiale dans les Yvelines. "C'est ridicule, grotesque. Vous imaginez (...) discuter d'un sujet aussi sensible, à côté de tous les collaborateurs ?", a réagi vendredi 26 mars à la barre M. Baillot, 67 ans. "Je ne sais même pas comment on peut dire des âneries pareilles", a poursuivi l'homme aux cheveux grisonnants, treillis noir et pull bleu marine.

"Jean-François Paris avait toute autonomie pour travailler, il n'avait pas à me rendre des comptes", insiste-t-il en rappelant qu'il n'était pas son supérieur hiérarchique direct.M. Paris "aurait pu prendre une telle initiative sans en avertir la hiérarchie ? Pendant dix ans ? ", demande la présidente. "Oui", répond sans hésiter l'ancien patron, sous les rires des parties civiles.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.