Microsoft compte sur Internet Explorer 8

Microsoft compte sur la dernière version de son navigateur, Internet Explorer 8, pour continuer à s'imposer dans ce domaine, et convaincs les irréductibles de se débarrasser de l'ancienne version.

Internet Explorer 8 est un succès depuis sa sortie il y a 5 mois. Mais Microsoft rêve de tourner complètement la page de son prédécesseur, Internet Explorer 6, à l'occasion du remplacement en octobre prochain de son système d'exploitation Vista, très décrié, par Windows 7.

Bien qu'il ait déjà 9 ans, Internet Explorer 6 occupe encore 27,2% du marché des navigateurs, selon des chiffres publiés en juillet par la société Net Applications. "Les gens utilisent toujours Internet Explorer 6 par manque d'information, ou à cause du syndrome du 'ça me suffit', qui fait qu'ils se satisfont de ce qu'ils utilisent", explique Amy Barzdukas, responsable d'Internet Explorer et de la sécurité des consommateurs chez Microsoft. Par ailleurs, "particulièrement dans ce contexte économique, il est difficile de presser les gens de passer à Internet Explorer 8". Le coût pourrait en effet dissuader écoles et hôpitaux, comme les administrations en général à court de financement, d'installer le nouveau logiciel.

Par ailleurs, Internet Explorer 6 a tendance à être utilisé avec des versions piratées du système d'exploitation Windows XP car les logiciels plus récents sont mieux conçus pour démasquer les copies illégales, souligne Amy Barzdukas.

Microsoft a ainsi constaté qu'Internet Explorer 6 était proportionnellement plus utilisé dans des économies émergentes. Or, la résistance d'Internet Explorer 6 peut conduire les utilisateurs à "se dire que Microsoft craint, ou qu'Internet Explorer craint, en fondant cette impression sur une technologie vieille de 10 ans" dont les défauts ont été corrigés depuis, souligne Amy Barzdukas. Or, des tests publiés récemment par la société NSS Labs, spécialisée dans les tests de sécurité, montrent qu'Internet Explorer partage avec Firefox de Mozilla la première place en matière de résistance aux attaques de "phishing", qui permettent de soutirer frauduleusement des renseignements personnels. Internet Explorer 8 dame même le pion à son concurrent dans la lutte contre les logiciels malveillants.

La concurrence est féroce. Google a lancé l'an dernier son propre navigateur, Chrome, en attendant de sortir un système d'exploitation du même nom en 2010. Apple rivalise depuis longtemps avec Microsoft grâce à ses logiciels conçus pour équiper les ordinateurs Macintosh. Et le navigateur Firefox de Mozilla, en accès

libre, gagne des adeptes. Cette concurrence donne "une formidable occasion au secteur d'améliorer les capacités des navigateurs", estime Amy Barzdukas, soulignant qu'Internet Explorer "est toujours le navigateur le plus utilisé au monde" et que Microsoft "continuera d'évoluer".

AFP/VNA/CVN