06/10/2019 16:13
L'Iran exhorte les signataires de l'accord sur le programme nucléaire iranien de 2015, baptisé JCPOA, à œuvrer à la protection de ses intérêts nucléaires, a déclaré dimanche 6 octobre Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA).
>>Rohani exclut la possibilité de négociations avec les États-Unis sans levée des sanctions
>>Nucléaire: le chef de l'AIEA à Téhéran pour des discussions

Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Behrouz Kamalvandi. Photo : AFP/VNA/CVN

"L'Iran continuera de réduire ses engagements" envers l'accord si les parties encore signataires ne l'aident pas à en tirer profit, a-t-il dit, cité par l'agence officielle IRNA.

M. Kamalvandi a expliqué que la réduction par Téhéran de ses engagements envers le JCPOA constituait une réaction à la décision des États-Unis de se retirer en mai 2018 de cet accord signé en juillet 2015 à Vienne.

Si les intérêts iraniens sont pris en compte, alors "l'Iran sera prêt à respecter de nouveau ses engagements", a assuré M. Kamalvandi. Dans le cas contraire, il a assuré que son pays réduira à nouveau ses engagements envers le JCPOA.

Après le retrait américain de cet accord et le rétablissement par Washington de sanctions économiques, l'Iran a progressivement dépassé son stock maximal autorisé d'uranium enrichi, accru le taux d'enrichissement de cet uranium et mis en route des centrifugeuses avancées.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.