20/03/2021 06:30
Mais qui sont les vedettes de la francophonie ? Que font-elles et d’où viennent-elles ? Nous sommes dix enseignantes de français et un collègue, formés à Hô Chi Minh-Ville, venant de tous horizons.
>>La francophonie, son envergure et sa couverture
>>Créer un espace francophone économique dynamique au Vietnam
>>Quinze expressions francophones bien salées
>>Une Vietnamienne femme d’affaires à l’international
>>Une voix francophone en or

La professeure de français Tuong Vi Pujalte. 
Diplômés de l’Université de pédagogie de Hô Chi Minh-Ville en 1981, comme des oiseaux, nous nous sommes envolés ensuite un peu partout, aux quatre coins du monde.

En 2015, l’une d’entre nous est retournée au pays et a réussi à contacter sa grande amie de ses années de faculté. Grâce à elle, nous avons réussi cet exploit de nous retrouver le 16 janvier 2021. C’était incroyable ! Nous voulions fêter nos 40 ans de carrière ainsi que trois anniversaires au sein de notre groupe. Les couleurs choisies pour notre événement étaient évidemment le bleu, le blanc et le rouge. Francophones jusqu’au bout des ongles, nous voulions également faire la promotion du Courrier du Vietnam. C’est ainsi que nous allons nous retrouver tous les mois désormais.

Ce sera une belle façon de rester en contact avec notre français. Notre passion, pour la langue française vient de l’élégance de chacun de ses mots et de tout ce qui tourne autour de la culture française.

Avec le carré de soie bleu blanc rouge

Il nous importe de la faire vivre. D’autres temps, d’autres mœurs dit-on. Mais tant que nous serons là, nous saurons porter les couleurs bleu blanc et rouge dignement et nous soutiendrons aussi Le Courrier du Vietnam, seul journal francophone au Vietnam, riche en informations et généreux en illustrations. Le canard nous rappelle dans chaque texte choisi combien le français est une langue précise et belle.

Trois professeures de français, fidèles lectrices du "Courrier du Vietnam".

Dans notre groupe, vous avez remarqué que les femmes sont très majoritaires, avec le dynamisme qui va avec. Nous nous donnons sans compter pour la francophonie. J’aimerais citer dans notre groupe, entre autres, Anne et Chim dont l’attention et la générosité nous sont si précieuses. Il y a aussi Rong qui a mis en scène nos différentes photos et qui nous a demandé de porter l’insigne de notre chère université. Ces photos sont un touchant résumé de nos carrières respectives qui ont été longues et belles.

Nous remercions encore une fois Le Courrier du Vietnam qui nous met dans ce numéro spécial en valeur et en évidence, et qui rend à travers nous hommage à tous les enseignants de français à travers le pays.

Nous rêvons un jour de toutes et tous les réunir, non pas seulement onze mais des centaines et des centaines, Le Courrier du Vietnam en mains. Ce serait un incroyable défi à relever.

Chiche ! Rendez-vous en 2022.
 
Texte et photos : Tuong Vi Pujalte/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Célébration du Nouvel An traditionnel du Cambodge, du Laos, du Myanmar et de la Thaïlande Le Nouvel An traditionnel, appelé Chol Chnam Thmay au Cambodge, Bun Pi May au Laos, Thing Yang au Myanmar et Trut Songkran en Thaïlande, a été organisé le 14 avril à la pagode Phô Minh de Hô Chi Minh-Ville.