avec l’Afrique, selon Blinken" />
Les États-Unis veulent un "véritable partenariat" avec l'Afrique, selon Blinken

Les États-Unis veulent un "véritable partenariat" avec l'Afrique, a déclaré lundi 8 août le secrétaire d'État américain Antony Blinken en visite à Pretoria, tout en se défendant de vouloir "surpasser" l'influence des autres puissances mondiales sur le continent.

>>Blinken en Afrique pour montrer l'engagement américain envers le continent

>>Arrivée à Dakar de la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken à l'aéroport de Johannesbourg-Lanséria en Afrique du Sud, le 7 août (heure locale).
Photo : AFP/VNA/CVN

"Ce que nous recherchons avant tout, c'est un véritable partenariat entre les États-Unis et l'Afrique. Nous ne voulons pas d'une relation déséquilibrée ou transactionnelle", a déclaré M. Blinken lors d'un point-presse aux côtés de son homologue sud-africaine Naledi Pandor.

Arrivé la veille en Afrique du Sud, première étape d'une tournée africaine qui doit le mener ensuite et jusque jeudi 11 août à Kinshasa et Kigali, M. Blinken devait développer sa vision stratégique pour le continent dans l'après-midi, lors d'un discours à l'Université de Pretoria.

Lundi 8 août, M. Blinken a affirmé que Washington ne considérait pas la région comme le "dernier terrain de jeu dans une compétition entre grandes puissances"."Ce n'est fondamentalement pas ainsi que nous voyons les choses. Ce n'est pas ainsi que nous ferons progresser notre engagement ici", a-t-il insisté. "Notre engagement en faveur d'un partenariat renforcé avec l'Afrique ne consiste pas à essayer de surpasser qui que ce soit".

AFP/VNA/CVN