Israël annonce un cessez-le-feu avec Gaza

Israël a confirmé dimanche 7 août avoir accepté un cessez-le-feu négocié par l'Égypte avec le Jihad islamique palestinien (JIP) dans la bande de Gaza, mettant fin à trois jours de frappes aériennes israéliennes meurtrières et au barrage de roquettes palestinien.

>>Lapid et Netanyahu se rencontrent sur fond de l’opération de Tsahal dans la bande de Gaza

>>Gaza : 24 morts dont six enfants, poursuite des tirs entre le Jihad islamique et Israël

Des maisons détruites par les frappes aériennes israéliennes à Gaza.
Photo : AFP/VNA/CVN

Lior Hayat, chef de la Direction nationale de la diplomatie publique d'Israël, a déclaré dans un communiqué que le cessez-le-feu entrerait en vigueur à 23h30 heure locale (20h30 GMT).

"Si le cessez-le-feu est enfreint, Israël se réserve le droit de réagir avec force", a-t-il ajouté. Israël a également remercié l'Égypte pour ses efforts de médiation.

Vendredi 5 août, Israël a initié une série de frappes aériennes contre des sites du JIP à Gaza, tuant au moins 43 personnes, dont 15 enfants, a révélé le ministère palestinien de la Santé à Gaza.

En réponse, le JIP et d'autres militants de Gaza ont tiré plus de 950 roquettes sur des villes du Sud et du Centre d'Israël. Ces tirs n'ont cependant fait aucun mort.

Les frappes aériennes israéliennes contre la bande de Gaza depuis vendredi 5 août ont tué au moins 43 Palestiniens et causé d'importants dommages aux infrastructures dans l'enclave palestinienne, ont indiqué les autorités de Gaza.

Xinhua/VNA/CVN