21/05/2020 16:44
Le Vietnam a salué mercredi 20 mai à New York la coordination efficace entre Israël et la Palestine pour faire face à la pandémie du nouveau coronavirus à Gaza, exhortant les parties à reprendre les négociations pour faire avancer la paix régionale.
>>Le Vietnam appelle les pays à continuer de soutenir l'Irak
>>Le Vietnam est opposé à tous les actes d'utilisation d'armes chimiques

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU. Photo : VNA/CVN

S’exprimant lors d’une réunion virtuelle du Conseil de sécurité de l’ONU, l’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam à l’ONU, a appelé les parties à éviter de recourir à la violence et à mettre en œuvre des mesures susceptibles d’apaiser les tensions.

Le diplomate vietnamien a averti que la menace d’annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie constituerait une entorse au droit international et une entrave majeure au processus de paix au Moyen-Orient.

Le Vietnam souhaite qu’Israël et la Palestine reprennent les négociations afin de parvenir à une solution globale, juste et durable sur la base des critères convenus par la communauté internationale, y compris les résolutions pertinentes de l’ONU, a-t-il déclaré.

Le pays a également exprimé son soutien aux efforts de médiation du secrétaire général de l’ONU et du coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, et a hautement apprécié le rôle du Quatuor pour le Moyen-Orient - les États-Unis, la Fédération de Russie et l’Union européenne.

L’ambassadeur Dang Dinh Quy a également réaffirmé la position conséquente du Vietnam de soutenir la solution à deux États, l’un israélien et l’autre palestinien, coexistant côte à côte en paix dans les frontières d’avant 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Face à la menace d’annexions en Cisjordanie par le gouvernement de coalition en Israël, les appels contre les mesures unilatérales se multiplient lors de la réunion du Conseil de sécurité.

Dans son exposé, le coordonnateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, s’est attardé sur les perspectives de plus en plus faibles d’une solution à deux États compte tenu de la menace persistante par Israël d’annexer certaines parties de la Cisjordanie. 

Mladenov n’a pas manqué de réaffirmer l’engagement inébranlable de l’ONU à parvenir à une solution négociée à deux États et a demandé aux membres du Conseil de se joindre au secrétaire général dans son appel contre toute mesure unilatérale qui entrave les efforts diplomatiques actuels.

Il a appelé ses collègues du Quatuor à travailler avec l’ONU et à présenter rapidement une proposition qui permettra au Quatuor de jouer son rôle de médiation et de travailler conjointement avec les pays de la région pour faire avancer les perspectives de paix. 

La situation sur le terrain continue d’être dominée par la pandémie de COVID-19 et, malgré les tensions politiques croissantes, les autorités palestiniennes et israéliennes ont poursuivi leur remarquable coordination pour limiter la propagation du virus et pour rouvrir "avec prudence" leurs économies et lever les restrictions liées au virus.

Le coordonnateur spécial a appelé tout le monde à faire son possible pour sauver les perspectives d’un règlement négocié au conflit israélo-palestinien, en martelant que le sort du peuple palestinien et israélien ne doit pas être déterminé par des actions unilatérales destructrices qui renforcent les divisions et risquent de mettre la paix hors de portée.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Séjours à prix cassés dans des palaces 5 étoiles de Saigontourist Deux des meilleurs hôtels 5 étoiles du groupe Saigontourist à Hô Chi Minh-Ville proposent des promotions très attrayantes jusqu’à la fin de l’année.