Le Mo Muong, patrimoine culturel immatériel à sauvegarder d’urgence

Le Mo Muong est un patrimoine culturel immatériel unique de l’ethnie Muong, dans la province septentrionale de Hoà Binh. Il s’agit d’un rituel cultuel exécuté par un chaman (thây Mo), notamment lors des funérailles.

>>Mo Muong, nouveau dossier de candidature pour l'UNESCO

>>Culte de Bà Chúa Xu au Sud, une croyance originale du Vietnam

Il est inspiré de prières, de légendes et épopées reflétant l’histoire, les coutumes, les croyances et la langue des Muong, de la vision du monde de cette ethnie avec trois niveaux et cinq mondes, de connaissances agricoles, sur la nature... Sa valeur éducative reste pertinente dans la vie d’aujourd’hui. C’est un véritable manuel de vie qui se transmet oralement.

Sa pratique est classée en trois catégories : Mo Nghi lê (Cérémonie), Mo Kê chuyên (Narration) et Mo Nhom (Description). Ce rituel utilise un langage avec de nombreux mots anciens qui sont un héritage inestimable de l’ethnie Muong

et du Vietnam plus largement.

Un dossier sur le Mo Muong sera soumis à l’UNESCO en mars 2023 en vue d’une reconnaissance en tant que "patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente".

Le "Mo Muong" est pratiqué lors des cérémonies associées à la vie religieuse et aux cycles de vie des Muong
Les rites funéraires "Mo Muong" permettent aux descendants d’exprimer une dernière fois leur piété filiale à leurs parents et de leur préparer des "bagages" pour l’autre monde.
Un chaman attache un fil aux poignets pour la chance et la santé.
Offrandes lors de la cérémonie de refroidissement de la maison.
Cérémonie de refroidissement de la maison, l’un des rituels typiques des Muong.

Texte : Huong Linh/CVN
Photo : VNA/CVN