28/06/2020 12:00
Le bún thang - vermicelles au bouillon de poulet - est une spécialité de Hanoï. Ses ingrédients, quoique simples, nécessitent d’être préparés avec patience et minutie.
>>Bún thang de style ancien
>>Bún thang

Le "bún thang" est un des plats typiques de Hanoï.
Photo : CTV/CVN

Le bún thang est une soupe garnie de vermicelles de riz qui était traditionnellement servie le 4e jour du Têt (Nouvel An lunaire). Les habitants de Tràng An (ancien nom de Hanoï) commencèrent à préparer des bols de bún thang en utilisant les restes, souvent importants, des festivités du Têt.

Nombreux sont ceux qui l’appellent "le plat de nouilles des fleurs de printemps". Ce nom peut sembler étrange au premier abord, mais il suffit de regarder le bol pour comprendre la métaphore.

D’abord, on prépare le bouillon de poulet et de viande de porc lardé assaisonné de ciboules et navets coupés en petits morceaux. Puis on dresse les ingrédients dans un grand bol : une portion de vermicelles de riz, un peu d’omelette découpée en fines lamelles, des oignons blancs et verts épluchés et hachés, des champignons, de la mortadelle vietnamienne et de fines lamelles de viande de poulet sont placés dans le fond du bol. Le tout est généreusement arrosé d’une louche de bouillon chaud, puis saupoudré de crevettes séchées et effilochées, sans oublier une cuillère à café de salaison de crevettes (mắm tôm) et une goutte d’essence de bélostome ou scor-pion d’eau (cà cuống), ingrédient indispensable et onéreux. On accompagne naturellement le bún thang d’herbes aromatiques ainsi que d’échalotes frites, offrant ainsi un mélange de saveurs relevé et extrêmement délicat.

Parfum de la capitale

Certes, les ingrédients de ce plat ne sont ni difficiles à trouver ni chers, mais la préparation demeure une étape assez compliquée. Car un bol de bún thang ne contient pas moins d’une vingtaine d’ingrédients !

Les ingrédients du "bún thang".
Photo : CTV/CVN

Il faut que la viande de poulet soit tendre. Elle se mélange avec de fines tranches de mortadelle qui doivent avoir la bonne nuance de rose clair ainsi qu’une chair savoureuse. De plus, il importe que la préparation de crevettes ait le bon dosage de sucre. L’omelette, pour sa part, ne doit pas être trop cuite…

Une visite à Hanoï serait tout à fait incomplète sans goûter ce plat à la fois simple et élégant. La saveur de la capitale vietnamienne semble être intrinsèquement liée à ce mets.

De nos jours, le bún thang est non seulement une spécialité "d’après Têt", mais aussi un plat populaire des restaurants de Hanoï servi à l’année.
 
Diêu Thúy/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.