27/04/2021 14:13
L'Allemagne a classé l'Inde comme une région présentant un risque particulièrement élevé d'infection de la COVID-19, et une "région à variant", imposant avec effet immédiat des restrictions sur les voyages entre l'Inde et l'Allemagne ce lundi 26 avril.
>>Aide internationale pour l'Inde, prudent relâchement en Europe
>>Inde : record quotidien de 352.991 nouveaux cas

Dans un couloir de gare de Munich (Allemagne), le 25 septembre en 2020.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous sommes très préoccupés par la nouvelle mutation du virus récemment découverte en Inde", a déclaré samedi sur Twitter le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn. "Afin de ne pas mettre en danger notre campagne de vaccination, les voyages vers l'Inde doivent faire l'objet de restrictions importantes".

Seuls les ressortissants allemands voyageant depuis l'Inde sont autorisés à entrer dans le pays. "Ils doivent également se soumettre à un dépistage avant leur départ et à une quarantaine de 14 jours immédiatement à leur arrivée" en Allemagne, a observé M. Spahn.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a adressé un message de soutien et de solidarité à l'Inde. "Actuellement, la seconde vague submerge l'Inde avec une force sans précédent. Nous avons eu raison d'agir vite pour cesser l'entrée de cette nouvelle mutation en Allemagne", a-t-il déclaré dimanche au journal allemand Rheinische Post.

"Toutefois, il est également important de faire tout notre possible pour aider l'Inde à surmonter cette situation d'urgence", a déclaré M. Maas. L'Inde a joué un rôle de premier plan dans la lutte conjointe contre le COVID-19 car elle est le plus important fournisseur de l'alliance mondiale pour la vaccination COVAX.

"Cela mérite non seulement notre respect, mais aussi notre solidarité dès aujourd'hui", a déclaré M. Maas, ajoutant que le gouvernement allemand était actuellement en négociations avec des entreprises pour préparer des livraisons d'aide comprenant oxygène et médicaments.

L'Inde connaît actuellement une nouvel embrasement de la pandémie de COVID-19. Lundi matin 26 avril, elle a enregistré la plus forte progression quotidienne de la maladie jamais enregistrée au monde, avec 352.991 nouveaux cas et 2.812 décès liés à cette maladie en 24 heures.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.