10/08/2021 10:00
Les épandages de l'agent orange, un herbicide contenant de la dioxine, ont marqué le premier écocide historique, et ont eu de graves impacts sanitaires sur la population vietnamienne dont les jeunes générations subissent encore les conséquences.
>>L'agent orange, une plaie toujours à vif à Quang Tri
>>Rendre justice à Trân Tô Nga et à toutes les victimes de l'agent orange
>>Agent orange/dioxine : une tragédie qui perdure depuis 60 ans
>>Thuong : "Il faut croire en ses rêves"
>>Un scientifique cherche à faire revivre une zone sinistrée

1. Sous quelle forme la dioxine existe-t-elle dans l’environnement
?


- Dans l’air : Le taux de dioxine est très faible. Elle adhère aux grains de poussière en suspens qui se déplacent suivant le vent. Cette dioxine se disperse et son taux devient de plus en plus faible.
- Dans l’eau : La dioxine ne se dissout pas dans l’eau, son taux y est donc très faible. Mais la substance adhère aux grains de terre dans le sol et à la poussière en suspens dans l’eau ou qui se trouve sur les plantes immergées, comme le liseron d’eau.
- Dans le sol et les sédiments : La dioxine s’accroche solidement à l’humus du sol et aux sédiments (par exemple la boue des rivières, des étangs,
des lacs ou de la mer).

- Particularité très importante, la dioxine s’accumule dans les animaux aquatiques : Le taux dans les poissons peut être des centaines de milliers de fois supérieur à celui dans l’environnement où vivent ces poissons contaminés.

2. Quelle est la demi-vie de la dioxine ?

 
3. Peut-on cultiver des plantes agricoles sur une terre contaminée ?

Si le taux de dioxine dans le sol est inférieur à 250 ppt (1 ng par kg), ce sol est utilisable pour la production agricole. S’il est supérieur à ce seuil, la production, la culture et la récolte contribuent à disperser la dioxine, ce qui étend la contamination.

4. Quelles ont été les conséquences immédiates du largage de la dioxine sur l’environnement au Vietnam ?

Plus de trois millions d’hectares de forêts ont été détruits à différents niveaux, 112 millions de mètres cubes de bois ont ainsi été perdus, comme de nombreuses autres ressources forestières naturelles : plantes médicinales, rotins, huiles essentielles, sèves mais aussi animaux de la forêt.

5. Quelles sont les séquelles durables de la dioxine sur l’environnement au Vietnam ?
 
L’écosystème forestier change, le sol s’érode. Les herbes à paillote, les bambous et les buissons de plantes envahissent les forêts, étouffant les arbres. L’environnement se dégrade, freinant ainsi la régénération naturelle. Surtout, la destruction des forêts, censées protéger 28 fleuves en amont, engendre des inondations en aval.

Source : Le bulletin N°11 du Centre de perfectionnement des journalistes - Association des journalistes du Vietnam
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.