17/05/2022 15:02
Trois villageois et un policier ont été tués lundi 16 mai au cours de deux attaques perpétrées par des membres du groupe terroriste autoproclamé "État islamique" (Daech/EI) dans la province de Diyala, dans l'Est de l'Irak, ont indiqué un responsable provincial et une source au sein des forces de police.

>>Deux roquettes tirées vers la zone verte à Bagdad
>>Le Premier ministre d'Irak sort indemne d'une tentative d'assassinat au drone

Une attaque dans la ville de Sadr, en banlieue d'Irak. Photo : AFP/VNA/CVN


Profitant d'une tempête de poussière qui a balayé une grande partie de l'Irak un peu plus tôt dans la journée, des terroristes de Daech ont attaqué une ferme de blé à l'extérieur d'un village près de la ville d'Udheim, dans le nord de la province de Diyala, et ont abattu trois villageois travaillant dans la ferme, a indiqué Mohammed al-Obaidi, maire d'Udheim.

"Les forces de sécurité irakiennes et les villageois ont trouvé les corps des trois agriculteurs dans la ferme un peu plus tard dans la journée", a déclaré M. Al-Obaidi. Dans une attaque distincte, un policier a été tué et trois autres blessés, dont un officier, lorsqu'une bombe cachée en bord de route a explosé près de leur véhicule.

L'attaque s'est produite dans une zone de vergers proche de la ville d'Abu Saida, au nord-est de Baquba, le chef-lieu provincial, à environ 65 km au nord-est de Baghdad, a dit le major Radie al-Saadi, du Commandement de la police provinciale, cité par la même source Au cours des derniers mois, les forces de sécurité irakiennes ont lancé plusieurs opérations contre les terroristes pour répondre à l'intensification de leurs activités.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.