16/05/2022 12:18
La Somalie a élu dimanche 15 mai pour la seconde fois Hassan Cheikh Mohamoud à sa présidence, à l'issue d'un scrutin sous haute sécurité.
>>Somalie : élection présidentielle le 15 mai
>>Somalie : l'élection présidentielle fixée au 15 mai, après plus d'un an de retard
>>Somalie: Abdi Farah Shirdon Said nommé nouveau Premier ministre

Hassan Cheikh Mohamoud (droite), célèbre sa victoire à l’élection présidentielle somalienne à l’issue d’un complexe scrutin au suffrage indirect, le 15 mai. Photo :  AP/VNA/CVN

À l'issue d'un vote marathon, Hassan Cheikh Mohamoud, président entre 2012 et 2017, s'est imposé face au chef de l'État sortant Mohamed Abdullahi Mohamed, dit Farmajo, qui l'avait battu il y a cinq ans. Des coups de feu de célébration ont résonné dans la capitale Mogadiscio.

"Hassan Cheikh Mohamoud est le vainqueur de l'élection à la présidence de la République fédérale de Somalie", a déclaré le président de la chambre basse du Parlement, Cheik Adan Mohamed Nour, plus connu sous le nom de Cheikh Adan Madobe. Cette élection a eu lieu après plus d'un an de retard dans ce pays instable de la Corne de l'Afrique secoué par une longue crise politique, qui souffre aussi d'une sécheresse historique.

Les députés et sénateurs ont d'abord commencé à voter dimanche 15 mai pour départager les 36 candidats à la présidentielle, sous une tente placée sous couvre-feu dressée dans le périmètre de l'aéroport de Mogadiscio, où les forces de sécurité sont omniprésentes.

Le mandat de Farmajo était arrivé à échéance en février 2021, sans accord avec les dirigeants régionaux sur l'organisation de nouvelles élections. La prolongation de deux ans de son mandat par les députés en avril 2021 avait déclenché des combats à Mogadiscio, ravivant le souvenir des décennies de guerre civile qui ont ravagé le pays après 1991.

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Dào Xá, la patrie des luthiers

La province de Bên Tre dispose d'un potentiel immense pour développer l’écotourisme La province de Bên Tre, bien connue sous le nom de "royaume des cocotiers", est située à l’une des embouchures du Mékong et au point de rencontre de quatre bras du fleuve.