23/09/2020 13:20
Le déficit budgétaire de l’Indonésie a atteint 500.500 milliards de roupies (33,96 milliards d'USD) entre janvier et août, soit 3,05% du produit intérieur brut (PIB), ce en raison de la hausse des dépenses du gouvernement et de relance, a déclaré mardi 22 septembre la ministre des Finances, Sri Mulyani Indrawati.
>>Indonésie : le transport maritime subit des pertes de 822 millions de dollars
>>États-Unis - Indonésie : coopération renforcée dans la finance et les infrastructures

La ministre indonésienne des Finances, Sri Mulyani Indrawati.
Photo : JP/CVN

Le gouvernement s'attend à ce que le déficit budgétaire atteigne 6,34% du PIB cette année, soit 1,039 millions de milliards de roupies. Il s’agit d’un déficit énorme par rapport au 197.900 milliards de roupies enregistrés en 2019.

Les dépenses du gouvernement central ont augmenté de 14% à 977.300 milliards de roupies alors que les recettes de l’État jusqu’en août n’ont atteint que 1,034 millions de milliards de roupies, en baisse de 13,1% en glissement annuel.

Les recettes fiscales au cours des huit premiers mois de l’année sont estimées à 798.100 milliards de roupies, soit 56,8% de l’objectif fixé.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Tourisme post-COVID-19 : Dà Nang lorgne le marché singapourien Une conférence en ligne présentant l'offre touristique de Dà Nang sur le marché de Singapour a été organisée lundi 19 octobre par le Service du tourisme de Dà Nang et le Bureau commercial du Vietnam à Singapour.