Phuong Nga et ses gâteaux uniques en gelée 3D

Animaux, plantes et surtout fleurs... Tout autant de motifs que Trân Thi Phuong Nga peut créer à l’aide de seringues, faisant de ses gâteaux 3D en gelée de véritables œuvres d’art.

>> Nguyên Vu Hoàng Anh, précurseur de la sculpture sur gâteau

>> Huong Thao et la passion pour la cuisine

>> La pâtisserie Le petit Roland de Nguyên Minh Hiên

L'artisane des gâteaux en gelée 3D, Trân Phuong Nga.
Photo : Quê Anh/CVN

Née en 1981, Trân Thi Phuong Nga, une pâtissière vivant à Hanoï, éprouve une grande passion pour les fameux gâteaux en gelée 3D. Après plus de dix ans à travailler pour un institut de recherche, elle a décidé de quitter son emploi pour se consacrer à la création de ce nouveau genre de gâteaux.

"J’ai un fils qui n’aimait pas manger de fruits mais qui adorait les bonbons de gelée vendus au supermarché. Il y a quelques années, j’ai constaté que ces produits étaient fabriqués à partir d’ingrédients artificiels permettant de les coloriser et de recréer la saveur des fruits. Aucun fruit frais n’intervient dans le processus ! J’ai alors voulu apprendre moi-même à faire des bonbons de gelée mais avec des fruits frais cette fois, afin que mon fils puisse enfin en manger !", confie Phuong Nga.

Nouveau genre de création gourmade

Le gâteau en gelée 3D est un plat unique, facile à manger, et nutritif. Ce n’est pas seulement un dessert à base de gelée mais aussi une véritable œuvre d’art en 3D, minutieusement réalisée par l’artiste. Ce gâteau est originaire du Japon, célèbre pour ses plats ressemblant à des œuvres d’art. Il a été importé au Vietnam vers 2013-2014 et a tout de suite été apprécié par de nombreuses familles. Il est notamment choisi comme dessert pour les repas familiaux ou comme gâteau d’anniversaire et de mariage.

"Je me souviens d’avoir réalisé mon premier gâteau en gelée 3D avec une paille ! Le bloc de gelée était trouble, pas aussi transparent que maintenant car il n’était pas bien cuisiné. J’ai créé trois fleurs dans ce gâteau : une fleur rose à partir de fruit du dragon, une fleur blanche à partir de lait et une autre rose et blanche à partir d’un mélange de lait et de fruit du dragon, partage-t-elle. J’ai constaté que la fleur à base du fruit du dragon ressemblait à une fleur… fanée. J’ai compris alors que je devais mélanger de l’extrait concentré (lait ou lait de coco) à la gelée, puis ajouter la couleur ensuite afin de rendre les fleurs plus belles".

De véritables œuvres d’art.
Photo : TH/CVN

Dessiner sur papier est déjà très difficile, dessiner sur de la gelée relève de l’exploit. Chaque détail doit être précis. Pour ce faire, Phuong Nga utilise des seringues médicales, dont la pointe se courbe à sa guise, et des outils de taille des fruits.

Avec ingéniosité, elle réalise de nombreux gâteaux en gelée 3D avec des dessins de fleurs (roses, pamplemoussiers, flamboyants, Lagerstroemia speciosa), de paysages, de personnages, d’oiseaux et d’animaux. Leur couleur se base sur les couleurs naturelles disponibles. Par exemple le jaune à partir de la poudre de curcuma ou de la poudre de citrouille ; le violet à partir des patates douces violettes ; le blanc à partir de lait ou lait de coco ; le vert à partir du thé matcha ; le rose à partir du fruit du dragon...

Une créativité sans cesse

Les cours de confection de gâteaux en gelée 3D de Phuong Nga attirent beaucoup de jeunes.
Photo : NVCC/CVN

 "La réalisation des gâteaux en gelée 3D n’est pas si difficile mais nécessite patience et minutie. L’artisan doit pendre beaucoup de temps. Tout d’abord, je fais cuire la gelée puis j’attends qu’elle se solidifie. Après, je crée les couleurs pour mon gâteau. Ensuite, je dessine les fleurs sur le gâteau, qui est l’étape la plus délicate demandant de l’habileté et une vraie technique de pâtissier", souligne l’artisane.

Le temps de fabrication de chaque gâteau dépend de la difficulté des motifs et de la taille. Pour certaines créations, Mme Nga n’y passe que 10 minutes mais pour d’autres, une demi-journée. Une fois l’œuvre terminée, elle a pris l’habitude de la partager sur les réseaux sociaux, ce qui lui permet de gagner en notoriété. Peu à peu, son travail a gagné en popularité jusqu’à ce qu’elle soit surnommée "la magicienne des gâteaux en gelée 3D".

Phuong Nga a été invitée au jury du concours de gâteaux en gelée "Cake Challenge Malaysia" 2019 en Malaisie.
Photo : NVCC/CVN

"J’ai reçu beaucoup de soutien. Les gens aiment les fleurs, les animaux et les enfants apprécient particulièrement les personnages de dessins animés que je peux reproduire sur mes gâteaux", dit-elle.

Cette femme estime : "Le gâteau en gelée 3D est une combinaison de formes intéressantes et de saveurs fraîches et faciles à manger, adapté aux enfants et aux adultes. Le gâteau est composé d’eau, de gelée à base d’algues et les images sont réalisées avec des fruits naturels. Les gâteaux sont donc très populaires. Je peux réguler la quantité de sucre dans le gâteau, et même remplacer le sucre normal par du sucre diététique pour rendre le gâteau moins calorique".

Phuong Nga veut poursuivre dans la création de ces gâteaux et transmettre sa passion à davantage de personnes. Par ailleurs, elle souhaite organiser un concours international de fabrication de gâteaux en gelée 3D, prévu en septembre prochain au Vietnam afin de créer une émulation entre les passionnés de cet art culinaire.

Actuellement, elle forme des étudiants à participer à des compétitions internationales pour affirmer la position des gâteaux en gelée 3D vietnamiens sur la scène internationale.

Quê Anh/CVN