10/08/2020 00:09
Ville à multiples facettes s’il en est, Hanoï ne cesse de fasciner… Il n’est que de voir à quel point elle attire les photographes, pour lesquels elle est un terrain d’expérimentation sans cesse renouvelé.
>>Le 8e festival des photographies de Hanoï prévu en août
>>La beauté du Vietnam dans l’objectif d’un photographe français
>>L’art écologique prend ses quartiers à Hanoï
 
Ces jeunes Hanoïens que nous vous proposons de rencontrer maintenant ont décidé d’arpenter la ville pour tenter d’en capter l’essence…

Hanoi street life photography… Pour qui aime Hanoï et la photographie - en général, qui aime l’un aime l’autre -, ce nom renvoie à une page Facebook créée il y a cinq ans, et dont le succès ne s’est jamais démenti : 47.000 abonnés, tout de même !... Mais alors qu’y trouve-t-on, sur cette fameuse page ? Des images, tout simplement, des images qui retracent le quotidien de l’une des plus belles villes du monde…

Eh oui, vous avez bien entendu lu : "l’une des plus belles !"... Et qu’on n’aille pas nous accuser de chauvinisme maladif : les grands magazines touristiques sont quasi-unanimes sur ce point, qu’on se le dise !

Le quartier du train.
Photo : Quach Trong Tin
Mais revenons-en à Hanoi street life photography. Inutile de traduire : chacun aura compris que c’est de photographie qu’il s’agit, et deviné que les membres du groupe sont invités à partager leurs clichés.

C’est en tout cas ce que nous a expliqué Mai Anh, elle-même abonnée.

"Ce qu’ont en commun tous les membres du groupe, c’est une véritable fascination pour Hanoï", nous dit-elle. "Pour des photographes, professionnels ou amateurs, Hanoï, c’est un terrain de jeu absolument fantastique! Il y a toujours des recoins à découvrir, et chacun peut trouver de quoi s’exprimer. Moi, personnellement, c’est Quang Huy, mon photographe préféré !"
Quang Huy, donc… À tout seigneur, tout honneur… Quang Huy est en fait le fondateur d’Hanoi street life photography. Un fondateur qui, au départ, ne pensait pas rencontrer un tel succès…

"J’ai pour habitude d’aller faire un petit tour quand j’ai besoin de décompresser", nous confie-t-il. "Tout est venu de là. C’est comme ça que j’ai commencé à regarder ma ville d’un autre œil, à lui prêter une attention plus particulière, et à vouloir la photographier… Ensuite, les choses se sont enchaînées assez naturellement. J’ai créé cette page Facebook dans l’intention de partager mes clichés, et j’ai rencontré un succès auquel, très franchement, je ne m’attendais pas…".

De toutes ces images postées depuis cinq ans, il ressort qu’Hanoï est une ville absolument foisonnante, une ville aux multiples visages où grandes tours ultra-modernes et vieilles villas décrépies se télescopent dans un joyeux tohu-bohu de couleurs, de bruits et d’odeurs, qui lui donne un charme unique en son genre. Mais pour beaucoup, l’un des aspects les plus frappants de la capitale, c’est qu’elle a su préserver son patrimoine architectural, tout en se modernisant à marche forcée.  C’est en tout cas ce qui a frappé Phong Nam, qui du haut de ses 17 printemps, est le plus jeune membre du groupe.

"Moi, j’aime bien déambuler, appareil photo en bandoulière, dans les rues du vieux quartier, là où mes yeux, mes oreilles et mon nez me guident... Il suffit tout simplement de se perdre… C’est du hors du commun garanti !  Mes sujets préférés ? Les vieux bâtiments et la vie quotidienne des habitants", nous dit-il.

Hanoi street life photography organise chaque semaine dans un café situé au coeur du vieux quartier, des rencontres entre photographes professionnels et amateurs.

"Il y a des Vietnamiens, des étrangers… Peu importe d’où ils viennent et quel niveau ils ont… Ce qui compte, c’est qu’ils soient tous passionnés par Hanoï, et que tous, ils aient de l’énergie à revendre. Faire une belle photo, c’est comme ouvrir une fenêtre sur l’âme de la ville… Et ça, c’est la philosophie de notre communauté qui est de plus en plus solide", nous explique Quang Huy.   

Et vous, si vous deviez "ouvrir une fenêtre sur l’âme de la ville", pour reprendre l’expression de Quang Huy, vous pourriez probablement faire des photos, puis trier les meilleures avant de les diffuser sur la fanpage de Hanoi street life photography à l’adresse http://www.facebook.com/hanoiSLP/.
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

La Journée mondiale du tourisme au Vietnam L’Administration nationale du tourisme du Vietnam a récemment envoyé une dépêche officielle aux Services de la culture, des sports et du tourisme ainsi qu’à d’autres Services du tourisme à travers le pays pour répondre à la Journée mondiale du tourisme (27 septembre).