02/10/2019 18:30
Mark Zuckerberg se dit prêt "à aller au combat", voire à "poursuivre en justice" le gouvernement fédéral, pour éviter un démantèlement de Facebook prôné par un nombre croissant de responsables politiques aux États-Unis et même par un des cofondateurs du réseau social.
>>Facebook, Google et Twitter lancent une nouvelle structure de lutte contre l'extrémisme
>>Respect de la vie privée : Facebook suspend des dizaines de milliers d'applications

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg. Photo : AFP/VNA/CVN

Ces propos ont été tenus par M. Zuckerberg lors d'une session de questions-réponses avec des employés en juillet, selon un enregistrement dévoilé mardi 1er  octobre par le site spécialisé The Verge

Sur son compte Facebook, M. Zuckerberg a confirmé la véracité de ces déclarations. 

Même si la teneur de ses commentaires était censée "rester en interne", il s'agit, selon le patron de Facebook, d'une "version sans filtre" de ce qu'il pense et dit aux salariés sur une série de sujets allant de la responsabilité sociale du groupe à son projet de devise virtuelle Libra. 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.