30/04/2020 09:15
"Hô Chi Minh-Ville deviendra une cité intelligente. Cela n’est plus une aspiration, mais une vérité qui prendra forme dans un proche avenir. Et nous serons à la pointe de cette transformation". Voilà la position partagée par la plupart des jeunes travaillant ou étudiant dans la mégapole du Sud.
>>Adapter la formation aux besoins des entreprises
>>Phu My Hung, une bulle de sérénité et de modernité
>>Hô Chi Minh-Ville : nouvelle physionomie après 45 ans
>>Vers une interaction accrue avec les citoyens

Au Centre de gestion intelligente de la circulation à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Tiên Luc/CVN

"Pour que Hô Chi Minh-Ville se transforme en ville intelligente, une coopération et un large consensus des autorités municipales et des habitants sont nécessaires", a remarqué Nông Van Phuoc, étudiant de l’Université d’économie et de finances de Hô Chi Minh-Ville (UEF), inventeur du concept d’emballage auto-décomposé à partir de fécule de pomme de terre. Il vient d’obtenir un prix au concours "Idées d’entrepreneuriat-CIC 2019", organisé par l’Université nationale de Hô Chi Minh-Ville.

Il a déclaré que la forte concentration de la population à Hô Chi Minh-Ville a créé de nombreux défis en termes d’environnement, de transport, d’énergie, de sécurité, de santé et même d’éducation… Aussi, la transition vers une ville intelligente est-elle une nécessité. Cela est désormais possible grâce à la technologie numérique, l’internet et la technologie mobile.

Le point de vue de la jeune et dynamique Nguyên Trân Thuy Trân, secrétaire de l’Union des jeunes de la faculté d’urbanisme, Université de sciences sociales et humaines de Hô Chi Minh-Ville, c’est aussi que la mégapole du Sud doit devenir une ville intelligente. Elle pense que ce n’est plus un désir mais une vérité pour très bientôt. Elle trouve déjà que la ville a apporté de nombreux changements positifs dans la qualité de vie des habitants grâce à l’application des technologies de l’information. Par exemple, l’installation de caméras de surveillance dans les zones résidentielles, la construction d’un réseau de caméras utilisant l’intelligence artificielle pour détecter automatiquement les véhicules violant le Code de la route.

Thiêu Quang Thinh, un enseignant du lycée Long Thoi, district de Nhà Bè, Hô Chi Minh-Ville, a partagé : "Les villes intelligentes sont une tendance dans les pays étrangers. Hô Chi Minh-Ville doit s’orienter vers un concept de ville intelligente avec une politique appropriée. C’est certainement aussi l’aspiration de la majorité des gens ici". Lorsqu’on les interroge sur le rêve d’une ville intelligente dans un avenir proche, les jeunes ont le même espoir : supprimer embouteillages et pollution, et rehausser la qualité de vie des gens.

Thiêu Quang Thinh espère que la ville intelligente apportera vraiment du bonheur et de nouvelles facilités aux habitants. En plus d’être modernes, les villes intelligentes doivent également devenir des "villes sûres", où l’on peut marcher dans les rues en toute sécurité et respirer un air sain.

Écran dans le Centre de gestion de la cité urbaine intelligente de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Lê Thoa/CVN

Il n’y aura pas d’embouteillages ni d’accident de la circulation grâce au système de contrôle automatisé qui régulera le trafic et émettra des alertes. Il n’y aura pas non plus de scènes de bousculade, de vols dans les lieux publics grâce aux caméras de surveillance...

Commencer par de petites choses utiles

La transformation en une ville intelligente sera un long processus, où les  jeunes ont leur rôle à jouer. "Nous pourrons participer à la construction d’une ville intelligente dans les moindres détails comme respect des règles de circulation, pas de détritus, apprentissage actif, idées innovantes contribuant à résoudre les problèmes de la société", a estimé Nông Van Phuoc.

Thiêu Quang Thinh a fait remarquer qu’une bonne capacité de communication, une ouverture d’esprit, des compétences professionnelles efficaces et la maîtrise des nouvelles technologies étaient autant de qualité qui permettraient aux jeunes d’être à la pointe de l’émergence d’une ville intelligente.

"De petites actions comme respecter les  feux de circulation, trier et jeter ses déchets au bon endroit, auront autant de valeur que la collaboration et l’interaction les uns avec les autres, la proposition d’initiatives aux autorités, la participation active aux activités communautaires… Tout cela est très important et les jeunes seront probablement des modèles dans leur  application", a conclu Thinh.
 
Trung Khánh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai