29/10/2018 22:53
Un groupe de gourmets hanoïens s'est rendu récemment dans la province septentrionale de Cao Bang pour chercher les meilleurs cannas. Cette plante est renommée pour la fabrication de vermicelles grâce à ses rhizomes gorgés d'amidon.
>>La perfection d’un bol de soupe de vermicelles aux anguilles
>>La cuisine vietnamienne ou l’éveil des cinq sens

Un bol de vermicelles de poulet. Photo: CTV/CVN

''Chaque année, nous nous rendons au village Phia Den du district Nguyên Bình dans la province de Cao Bang pour acheter cette spécialité'', a déclaré la ménagère Nguyên Thị Huân de l'arrondissement de Dông Da à Hanoï. Le vermicelle de Phia Dén est ''le plus savoureux. La saveur est douce et la texture croustillante surtout à la cuisson''.

Nông Thị Mừng, 68 ans, habitant de Phia Dén explique que ''la nature a offert à la province un climat tempéré et frais toute l'année et des terres fertiles propices à la plantation de maïs, de manioc et en particulier de canna rouge comestible (củ dong riêng đỏ) qui a le goût le plus aromatique''.
 
On doit tout d’abord  choisir des racines de canna grandes et mûres, puis les nettoyer et les broyer jusqu'à ce qu'elles produisent une farine blanche comme de l'ivoire. La farine est ensuite mélangée avec de l'eau froide puis de l'eau chaude jusqu'à ce qu'elle devienne épaisse et collante. Cette pâte est ensuite versée dans un cylindre avec des rangées de trous qui projette le liquide sur un cadre en bambou qui seront séchés au soleil pendant plusieurs jours.

Faire le vermicelle est un long processus. Photo: Quân Trang/CVN

Mme Mung dit que le miên dong peut être utilisé dans de nombreux plats, tels que miên gà (vermicelles au poulet), miên cua (vermicelles au crabe), miên ngan (vermicelles au canard), miên luon (vermicelles d'anguille), etc. Pourtant à Phia Den, Mme Mung  mélange  souvent cette spécialité avec des champignons oreille de chat, des morceaux de poulet bouillon, de l’oignon, du citron et des menthes. Il peut également être utilisé pour la fabrication de nem rán (rouleaux de printemps frits). Ces plats sont fortement appréciés pendant les jours fériés du Nouvel An lunaire.

Vermicelles de poulet

Le vermicelle de poulet est très populaire lors des jours anniversaires ou de célébration d'événement. En particulier, ''au Nouvel An lunaire, chaque famille de Tày prépare ce plat'', souligne-t-elle. Les visiteurs qui viennent dans les  familles de Tày pour le  Nouvel An, sont toujours accueillis avec un bol de miên.

Pour le confectionner, ''je choisi un chapon de 2,5 à 3 kg. Ensuite, je le fais bouillir jusqu'à ce qu'il soit bien cuit et dégage une odeur parfumée. Puis, le chapon est retiré, laissé refroidir et coupé en morceaux. Le bouillon de poulet doit rester à frémir sur le feu. Ensuite, je le verse dans un grand bol rempli des morceaux de poulet et de vermicelles. Le plat doit être consommé chaud avec de la coriandre et du poivre'' indique-t-elle. ''Grâce à une haute qualité des vermicelles Phia Dén, ce miên gà est bon même quand il est froid'', ajoute Mme Mung. 

''Pour les habitants de Cao Bang, un bol de vermicelle Phia Dén cuit avec du poulet, un champignon oreille de chat ou un champignon parfumé à l’occasion du Têt n'est pas simplement un plat, mais encore la saveur de leur pays natal. Il est considéré comme un cadeau précieux pour les proches et les amis qui entretient l'amitié et rapprochent les familles entre elles'', exprime-t-elle.

Diêu Thuy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.