Recherche et enseignement supérieur
Une visite préparatoire à l'Université Vietnam - France pour son accréditation HCERES

L'Université Vietnam - France ou l'Université des sciences et des technologies de Hanoï (USTH) préparait son dossier d'accréditation institutionnelle avec le Haut Conseil d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES). Elle a accueilli, pendant deux jours dans ses locaux, Michelle Houppe et Antoine Devoucout du Buysson, venus travailler à la préparation de ce dossier.

>> VAECO embauche des étudiants diplômés de l’USTH

>> L’USTH reçoit une délégation de l’Université de Limoges

>> L'USTH et l'Université Vietnam - Allemagne visent l’excellence

Lors de l’événement, au siège de l'USTH à Hanoï.

L’accréditation HCERES, basée sur le respect des standards européens (European Standards and Guidelines - ESG), est un label reconnu à l’international notamment dans la reconnaissance des diplômes délivrés par l’établissement. Elle se déroule sur plusieurs mois et a des prérequis incontournables.

"Pour l'USTH, une accréditation institutionnelle est une nécessité et une crédibilité que nous apportons à la fois à nos ministères de tutelle, à nos partenaires et aux familles qui nous confient leurs enfants. Être accrédité signifie que nous sommes conformes aux critères internationaux de qualité à la fois sur notre gouvernance, nos formations et notre recherche. C'est également l’occasion de recueillir l'avis d’experts internationaux sur la pertinence de nos orientations stratégiques et les politiques que nous déployons pour atteindre nos objectifs", rappelle Jean-Marc Lavest, recteur principal de l'USTH.

À la suite de cette première étape, l'USTH rendra, dans quelques semaines, son rapport d'autoévaluation, fil conducteur de la visite de six experts qui évalueront formellement l'établissement. Les conclusions de cette évaluation seront alors transmises au comité d’accréditation du HCERES qui statuera sur l’agrément ou non de l’université.

À propos de l'USTH

Créée en 2009 par accord intergouvernemental entre le Vietnam et la France, l'USTH forme les étudiants selon le processus de Bologne, sous l’égide de l'Académie vietnamienne des sciences et de la technologie et soutenue par un consortium de 30 universités et organismes français de recherche. Les formations de bachelor en sciences de l'université sont déjà reconnues par le HCERES.

Texte et photo : USTH/CVN

back to top