01/08/2020 21:57
La compagnie aérienne la plus importante d'Amérique latine, le groupe brésilo-chilien LATAM, a annoncé vendredi la suppression de quelque 2.700 emplois, soit un tiers de ses effectifs, pour faire face aux conséquences désastreuses de l'épidémie de coronavirus dans le transport aérien.
>>Clap de fin pour le Boeing 747, qui a démocratisé le voyage aérien
>>L'adieu aux "Jumbo Jets" : British Airways retire le 747 de sa flotte

Un avion de la LATAM sur le tarmac de l'aéroport de Santiago du Chili, le 26 mai. Photo : AFP/VNA/CVN

La compagnie aérienne LATAM a indiqué ne pas être parvenue à trouver un accord avec les syndicats pour réduire les salaires, et en conséquence, elle a décidé de réduire son personnel pour maintenir son activité.

LATAM va offrir un plan de départs volontaires jusqu'à mardi, et commencera ensuite à licencier du personnel si les candidats au départ ne sont pas assez nombreux, a expliqué le groupe.

Fin mai, LATAM s'est déclarée en faillite aux États-Unis et placée sous le chapitre 11 de la loi sur les faillites qui permet à une entreprise n'arrivant plus à rembourser sa dette de se restructurer à l'abri des créanciers.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Nha Trang parmi les meilleures destinations pour le rétablissement sanitaire sur Instagram La ville balnéaire de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre), figure parmi les dix meilleures destinations pour la détente et le rétablissement sanitaire sur Instagram, selon le classement publié par traveldailynews.com.