Sortir (du 9 au 15 décembre)

Voici l'agenda de quelques événements


TABLE RONDE

Paris, ville durable ?

Le 13 décembre à 18h00 à l’Université d’architecture de Hô Chi Minh-Ville

196, rue Pasteur, 6e quartier, 3e arrondissement, Hô Chi Minh-Ville

Entrée libre

Traduction simultanée français-vietnamien

Intervenants :

Emmanuel Cerise, architecte et urbaniste, Docteur en architecture, directeur de PRX-Vietnam

Eric Gratton, directeur général de l’Artelia Vietnam

Nguyên Khanh Duy, consultant indépendant, en collaboration avec l’agence suisse G8A Architecture - Planning

Laurent Perrin, architecte-urbaniste de l’Institut Paris Région

Sous la modération de la Docteure Nguyên Câm Duong Ly, chef du Département d’architecture de Paysage (faculté d’urbanisme de l’Université d’architecture de Hô Chi Minh-Ville.

Le grand Paris est un projet impulsé il y a une quinzaine d’années. L’objectif principal est l’amélioration du cadre de vie des habitants, la correction des inégalités territoriales et la construction d’une ville durable, performante… Une ville de demain.

Lors de cette table ronde, quatre intervenants spécialisés dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme s’arrêteront sur les composantes de ce projet, en les mettant en perspective avec les chantiers et défis en jeu aujourd’hui au Vietnam.

MUSIQUE

Dysnomia Live


Le 9 décembre

Creative Studio 3e étage, Centre de la culture de la jeunesse

Rue Ly Tu Trong, 2e quartier, ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre)

Artistes :

Thomas Julienne : contrebasse-compositions

Ellinoa : voix

Robin Antunes : violon & alto

Kevin Lazakis : guitare

Tom Peyron : batterie

Alexandre Dupeyron : photos projections

Dysnomia est une expérience singulière et immersive où chaque artiste se doit de dépasser les limites entendues de son expression pour tendre vers l’autre. Le fil narratif de la pièce reprend l’architecture et les grands thèmes du livre éponyme d’Alexandre Dupeyron.

Thomas Julienne a mis en musique les différents tableaux du livre. Organisé en ensemble thématique, il a créé, pour son quintet Theorem of joy, un répertoire de compositions qui vient souligner le sens des photos. Le spectacle est un photo-concert, c’est une immersion dans deux mondes en dialogue.

La soirée va vous offrir un jazz aux couleurs éclatantes, orientales et classiques à la fois, aux reflets post-rock et au charme discret mais fatal de ces maîtres qui savent s’effacer derrière leurs œuvres. "Indispensable, tout simplement indispensable…!"

(Frankie Pfeiffer/Paris-Move).

back to top