États-Unis
Samantha Power à la tête de l'Agence pour le développement international

Le président américain élu, Joe Biden, a nommé l’ardente défenseur de l’élargissement du mandat de la mission de l’ONU au Sahara occidental (Minurso) aux droits de l'Homme, Samantha Power, au poste de directrice de l'Agence USAID, avec un rôle renforcé par rapport à ses prédécesseurs.

>>Biden demande au Congrès de travailler sur les priorités de son programme

>>Joe Biden nomme l'ex-diplomate William Burns à la tête de la CIA

Samantha Power s'exprime lors d'une réunion de l'ONU à New York, aux États-Unis.

Si le Sénat confirme sa nomination comme administratrice de l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), Samantha Power, ex-ambassadrice à l'ONU (2013-2017) et militante de la diplomatie humanitaire, siègera au sein du Conseil de sécurité nationale - signe de l'importance inédite que le démocrate Biden veut donner à ce dossier.

Et elle sera la personnalité la plus connue jamais désignée pour ce rôle. "Samantha Power est une voix de la conscience et de la clarté morale mondialement connue, qui stimule et rassemble la communauté internationale pour défendre la dignité et l'humanité de tout le monde", a déclaré Joe Biden dans un communiqué.

"En tant qu'administratrice de l'USAID, l'ambassadrice Power sera une force puissante en faveur des vulnérables, favorisant une nouvelle ère de progrès humain et de développement tout en faisant la promotion des intérêts américains", a-t-il ajouté.


APS/VNA/CVN

back to top