20/01/2020 11:33
Le Qatar, pays riche en gaz, a signé dimanche 19 janvier un accord de 470 millions de dollars pour la construction de sa première centrale solaire par une coentreprise incluant le géant français Total, a annoncé le ministère de l'Énergie.
>>Le Qatar va quitter l'OPEP en janvier prochain
>>Émirats arabes unis: plan de relance économique à Abou Dhabi

Vue générale des gratte-ciel de Doha, la capitale du Qatar, le 20 décembre 2019. Photo : AFP/VNA/CVN

"La capacité de la première centrale solaire du Qatar sera d'environ 800 mégawatts, soit 10% de la demande (nationale) en période de pointe", a déclaré à la presse le ministre de l'Énergie, Saad al-Kaabi.

"Ce sera la plus grande centrale (solaire) construite par Total", a de son côté indiqué le PDG du géant français, Patrick Pouyanné.

Classés parmi les plus mauvais élèves de la planète en terme d'empreinte écologique, les pays du Golfe, qui dépendent fortement du pétrole et du gaz, ont investi des dizaines de milliards de dollars dans des projets d'énergie "propre", principalement dans le solaire et le nucléaire.

La centrale Al-Kharsaah, qui sera érigée sur 10 km2 près de la capitale Doha, devrait être achevée en 2022, année de la Coupe du monde de football qui se déroulera dans le petit émirat de la péninsule arabique.

Des entreprises d'État du Qatar contrôleront 60% du capital, Marubeni détiendra 51% du reste et Total 49%.

Al-Kharsaah est relativement modeste comparées à d'autres centrales solaires de la région. Celle de Sweihan, près de la capitale des Emirats arabes unis, Abou Dhabi, l'une des plus grandes au monde, produit 1.177 mégawatts.

Le premier réacteur nucléaire civil des Emirats arabes unis commencera lui à fonctionner d'ici "quelques mois", ont indiqué lundi dernier des responsables du secteur énergétique de ce pays, après de nombreux reports liés entre autres au respect des normes de sécurité.

Le démarrage de ce réacteur, le premier des quatre formant la centrale nucléaire de Barakah, était prévu à l'origine fin 2017.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.