Le gouvernement continue à prioritiser la stabilisation macroéconomique en 2023

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a déclaré devant la visioconférence entre le gouvernement et les localités, mardi 3 janvier, que le gouvernement continuera à donner la priorité à la stabilisation macroéconomique, à la maîtrise de l’inflation et à l’accélération de la croissance en 2023.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh s’adressant à la visioconférence entre le gouvernement et les localités, à Hanoï, le 3 janvier.
Photo : VNA/CVN

2023 est une année charnière dans la mise en œuvre des objectifs du Plan quinquennal 2021-2025. En suivant de près les conclusions et les résolutions du Comité central du Parti, de l’Assemblée nationale, le gouvernement les a concrétisé pour mettre en oeuvre les objectifs et tâches spécifiques en 2023 sur le thème "solidarité, discipline - audace, flexibilité - innovation, créativité - ponctualité et efficacité".

Les ministères, secteurs et localités sont invités à appréhender les contenus des remarques faites par le secrétaire général du Parti, Nguyên Phu Trong, à cette visioconférence, et en fonction de leurs fonctions et tâches, à en organiser leur mise en oeuvre opportune et efficace, visant à obtenir cette année des réalisations socio-économiques supérieures à celles enregistrées en 2022, a-t-il déclaré.

Le gouvernement, les ministères, les secteurs et les localités doivent persister dans l’objectif de stabiliser la macroéconomie, contrôler l’inflation, promouvoir la croissance, assurer les grands équilibres en 2023, a-t-il souligné.

En particulier, il faut accorder une attention particulière à la stabilisation du marché financière et monétaire; assurer la liquidité de l’économie, du système bancaire; stabiliser le marché des valeurs mobilières, des obligations d’entreprises, de l’immobilier; et assurer les droits et intérêts légitimes des personnes, des investisseurs et des acteurs concernés conformément aux dispositions légales, a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement a également demandé d’améliorer l’efficacité de la gestion des prix; de renforcer l’inspection, le contrôle et la lutte contre les actes de contrebande, de fraude commerciale, de spéculation. 

Il faut en même temps accélérer la mise en œuvre substantielle et efficace de la restructuration économique en association avec la rénovation du modèle de croissance; améliorer la productivité, la qualité, l’efficacité, la compétitivité, l’autonomie, l’adaptabilité et la résilience de l’économie, a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre a ordonné de continuer à mettre en œuvre la politique monétaire de manière ferme, proactive, flexible, efficace, harmonieuse, raisonnable et étroite avec la mise en œuvre de la politique budgétaire expansionniste ciblée; d’assurer un équilibre raisonnable entre taux de change et taux d’intérêt, entre maîtrise de l’inflation et croissance économique, en ligne avec la situation réelle.

Il a demandé de promouvoir la réorganisation, l’innovation, l’élévation de l’efficacité des entreprises publiques et de développer l’économie privée; d’avoir des solutions pour mobiliser efficacement les ressources des entreprises publiques pour participer à des domaines tels que l’énergie, les infrastructures de transformation numérique, les infrastructures de transport d’importance nationale; d’accélérer le développement durable et efficace du marché du travail; de renforcer la mise en place de solutions de soutien à la création d’emplois.

Il est primordial de perfectionner les institutions; réviser et supprimer les obstacles en termes de mécanisme, de politique, de loi; d’accélérer la simplification des procédures administratives;  d’améliorer l’environnement des affaires; de peaufiner des dispositions légales sur le foncier, le logement, le commerce immobilier et la construction; de bien réaliser le travail d’accueil des citoyens, de règlement des plaintes et dénonciations depuis la base; et de renforcer le suivi, l’évaluation et l’amélioration de l’efficacité de la prévention et de la lutte anti-corruption, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il faut promouvoir la production et le commerce, soutenir les entreprises, de créer des emplois et de redresser le marché du travail; se concentrer sur la bonne exploitation du marché intérieur et en même temps intensifier la promotion et la diversification des marchés, des produits et des chaînes d’approvisionnement; intensifier la promotion commerciale et la connexion entre l’offre et la demande; élargir les marchés d’exportation; et attirer des investissements directs étrangers de qualité, a-t-il conclu.

VNA/CVN

back to top