La Fête de la célosie des Công à Diên Biên

Chez les Công, une ethnie minoritaire vivant dans la province de Diên Biên (Nord), la Fête de la célosie (Celosia argentea) est célébrée lorsqu’ils achèvent leurs travaux agricoles et voient cette plante fleurir d’un rouge éclatant sur les flancs des montagnes.

Chaque année, les Công du village de La Cha, district de Nâm Pô, province de Diên Biên, s’affairent à célébrer cette plus grande fête de l’année, appelée aussi le Têt aux fleurs, au 10e ou 11e mois lunaire pour accueillir le Nouvel An lunaire. C’est l’occasion pour les villageois de prier pour une bonne année, une bonne santé et de bonnes récoltes.

Une femme Công décore la cour de sa maison avec des fleurs de la célosie.
Des femmes Công se font belles avec les fleurs de célosie.
La fleur de célosie, symbole de prospérité et de chance. 

Le patriarche du village a pour tâche de choisir un jour faste pour organiser chez lui le rite cultuel communautaire. Au petit matin, les familles vont cueillir des fleurs de célosie, symbole de prospérité et de chance, afin de décorer leur maison et préparent les offrandes composées de plats et de produits agricoles qu’elles apporteront chez le patriarche. Celui-ci s’assoit devant les plateaux d’offrandes et invite respectueusement les âmes des ancêtres à revenir pour jouir du Têt.

Préparation des offrandes dès la matinée. 
Villageois apportant les offrandes chez le patriarche.
Offrandes pour le rite cultuel avec des éléments indispensables comme riz, œufs, poulet et fleurs de célosie.

Après des coups de tambours et de gongs retentissant partout dans le village, la fête commence. En tenue traditionnelle flambant neuve, les Công se réunissent et célèbrent ensemble leur Nouvel An lunaire. Le Têt aux fleurs se poursuit les jours suivants avec des festins familiaux et des réjouissances communautaires. Les chants, les danses, les sons des gongs résonnent dans les vallées, même durant la nuit.

Réalisation d’un rite en faveur d’un enfant pour qu’il jouisse d’une bonne santé.
Des enfants s’amusent lors de la fête.

Texte et photos : Anh Tu - Linh Thao/VNA/CVN

back to top