Passe le printemps

La rédaction du Courrier du Vietnam vous présente un poème en vietnamien de Huy Cân qui est traduit en français par Lê Van Nghia.

>> Vu Dinh Liên ou le regret d’une ancienne tradition

>> Souhaits du Têt à Giao thua

Sang xuân

Sáng nay gió loáng trên đường

Cây phơi phới lá dễ thường sang xuân

Nhà ai đào nở tươi sân ?

Trông vô : em bé tung tăng áo hồng

Gặt xong tạnh ráo cánh đồng

Gió se luống đất ủ vồng khoai lang

Được mùa to, mái ra vàng,

Đông rét muộn, tưởng xóm làng sang xuân.

Huy Cân/CVN

Passe le printemps

Le vent a frôlé le chemin ce matin

Les arbres exultent de feuilles, passe probablement le printemps

Chez qui s’ouvre dans la cour la fleur de pêcher ?

On a vu un gosse qui gambade avec son habit rose

Après la moisson se mettent au sec les champs

Le vent sèche le carré de terre, couvrant la planche surélevée de patates

Une bonne saison arrive sous le jaune toit de chaume

Dans le froid tardif de l’hiver, on croit que passe le printemps par le village.

Traduit par Lê Van Nghia/CVN

back to top