Identifier le système de valeurs des Vietnamiens à l’ère de l’intégration internationale

Les Vietnamiens ont créé l’histoire millénaire de résilience du pays et c’est l’histoire qui a créé les caractéristiques des Vietnamiens qui incluent à la fois des points forts et faibles. Ces deux facteurs continuent de se transformer à travers un processus complexe de réception et de sélection de nouvelles valeurs.

>> Ouverture d’une conférence nationale sur les systèmes de valeurs vietnamiennes

>> Promouvoir les valeurs culturelles au service du développement durable

>> Promouvoir les valeurs culturelles vietnamiennes

Le Têt n’est pas seulement l’occasion de célébrer l’arrivée du nouveau printemps, mais aussi l’occasion de se retrouver en famille et d’échanger les vœux de bonheur et de prospérité.
Photo : NDEL/CVN

Nos aïeux avaient pensaient que : "l’homme est la fleur de la terre". Les humains sont attachés à leur terre natale et vivent en harmonie avec la nature, comme les fleurs avec la terre, mais ils sont les fleurs spéciales, les fleurs les plus belles.

Du point de vue des historiens, les humains font l’Histoire, mais ils sont aussi faits par l’Histoire.

Ces estimations et points de vue nous permettent d’en apprendre davantage sur le peuple vietnamien contemporain qui s’est formé, développé et transformé à travers un processus historique très particulier, caractérisé par la lutte vaillante et persistante pendant des milliers d’années pour l’édification et la défense du pays et par la résistance silencieuse et tenace aux tentatives d’assimilation de la culture pour protéger l’identité nationale.

Les points forts sont des valeurs bonnes et durables qui doivent mises en avant. Pour instaurer le système de valeurs créant la force endogène des Vietnamiens à l’heure de l’intégration internationale, les valeurs traditionnelles fondamentales telles que le patriotisme, la solidarité, l’autonomie, la tolérance ou encore l’amour doivent être protégées des impacts négatifs, de sorte qu’elles deviennent une vitalité, une force et une qualité durable des Vietnamiens.

"Il est impossible de permettre une rupture de connectivité entre l’homme traditionnel et l’homme moderne. Par conséquent, la plupart des documents et résolutions du Parti communiste vietnamien soulignent l’importance du fait que les Vietnamiens ont une connaissance profonde et la fierté de l’histoire et la culture de la nation", selon le document du XIIe Congrès national du Parti.

En effet, les valeurs des Vietnamiens dans la nouvelle période ne seront constituées que de la "combinaison harmonieuse des valeurs traditionnelles et des valeurs contemporaines", comme l’a affirmé le secrétaire général Nguyên Phu Trong (Journal Nhân Dân le 25 novembre 2021, page 3).

Dans la première moitié du XXe siècle, parallèlement au mouvement Dông Kinh Nghia Thuc et à la nécessité de "moderniser, éduquer le peuple, revigorer le peuple", apparaît une tendance à pointer et à analyser les mauvaises habitudes des Vietnamiens afin d'aider ces derniers à les corriger, à lutter contre les idées arriérées et à se développer.

Cérémonie de salut au drapeau national sur la plate-forme pétrolière Hai Thach - Môc Tinh.
Photo : NDEL/CVN

Un certain nombre d’articles d’intellectuels patriotes prestigieux de cette époque ont eu des effets positifs en éveillant, éclairant et encourageant le peuple vietnamien à se libérer.

Plus tard, pendant assez longtemps, nous n’avons mis l’accent que sur les beaux et bons côtés des Vietnamiens, en évitant de signaler les lacunes historiques, les mauvaises habitudes et les vices des Vietnamiens.

Depuis le Renouveau (Đổi mới), cette vision à sens unique a progressivement changé. On a mentionné à la fois les points forts à promouvoir et les faiblesses à combler.

Cette approche scientifique est très nécessaire pour que les Vietnamiens s’identifient plus clairement dans la nouvelle période historique marquée par le passage d’une société agricole arriérée à une autre industrielle moderne qui s’intègre à l’international.

Les documents des Congrès nationaux du Parti et les Résolutions sur la culture et les humains depuis le début du XXIe siècle ont souligné à plusieurs reprises les exigences et les tâches visant à "combler les lacunes des Vietnamiens".

Éradiquer résolument le mal et les antivaleurs en soi et cultiver avec persévérance de nouvelles valeurs, est-ce une exigence incontournable de la nouvelle ère, maintenant et dans les années à venir ?

Où en est l’homme vietnamien dans le processus de l’histoire nationale moderne ? Dans son récent article Quelques questions théoriques et pratiques sur le socialisme et la voie vers le socialisme au Vietnam, le secrétaire général Nguyên Phu Trong a souligné à plusieurs reprises "la transition vers le socialisme" et fait valoir qu’il est nécessaire de traverser cette période de transition qui est "longue, extrêmement difficile et compliquée, car elle doit permettre de réaliser une transformation qualitativement profonde dans tous les secteurs de la vie sociale".

 Ces derniers temps, ce point de vue n’a pas été compris de manière profonde et sa sensibilisation s’est avérée encore inefficace. Cela a entrainé l’apparition des deux tendances : l’une pensant que le socialisme est devenu une réalité dans notre pays et l’autre estimant que le socialisme n’est qu’une aspiration, voire une illusion.

Le Têt n’est pas seulement l’occasion de célébrer l’arrivée du nouveau printemps, mais aussi l’occasion de se retrouver en famille et d’échanger les vœux de bonheur et de prospérité.
Photo : NDEL/CVN

Selon le secrétaire général, c’est pendant cette période de transition que "la lutte entre l’ancien et le nouveau" a eu lieu et que les facteurs socialistes se sont formés, établis et développés, en concurrence avec des facteurs non socialistes.

Cette caractéristique est évidente dans le processus de construction des valeurs humaines des Vietnamiens aujourd’hui. C’est une lutte constante, parfois féroce, parfois silencieuse, entre les valeurs et les contre-valeurs dans chaque personne, et dans la société.

Il y a plus de 50 ans, dans son testament, le Président Hô Chi Minh soulignait que c’est une "bataille géante" pour "combattre ce qui est vieux et obsolète, pour créer de nouvelles choses, bonnes et fraîches".

De nouvelles et bonnes valeurs naîtront et se développeront si nous persévérons dans la lutte, avec tout notre enthousiasme, notre bravoure, notre création, notre intelligence et notre talent. Lorsque les résultats de la période de transition créeront de profonds changements qualitatifs dans tous les secteurs de la vie sociale, le système de valeurs humaines vietnamien prendra forme dans une combinaison harmonieuse de bonnes valeurs de la tradition, d’efforts pour dépasser les limites de l’histoire avec de nouvelles valeurs de la période d’industrialisation, de modernisation et d’intégration. Je pense à un système constitué de valeurs fondamentales telles que le patriotisme, la solidarité, l’autonomie, la compassion, la conscience civique, la démocratie, la responsabilité, la créativité, l’initiative et l’aspiration à s’élever.

Les documents du XIIIe Congrès du Parti, dans la section "Instaurer et promouvoir les valeurs culturelles et la force humaine des Vietnamiens", ont souligné une nouvelle exigence : "se concentrer dans la recherche, l’identification et le développement du système de valeurs national constitués de valeurs culturelles et familiales et de normes pour les Vietnamiens dans la nouvelle période".

Dans l’étude des valeurs et des systèmes de valeurs, la communauté scientifique a présenté un certain nombre de systèmes de valeurs qui sont liés les uns aux autres dans une échelle de valeurs.

Ainsi, le positionnement du système de valeurs vietnamien est indissociable des systèmes de valeurs suivants : système de valeurs national, système de valeurs humaines vietnamiennes, système de valeurs familiales vietnamiennes, et les normes culturelles.

Dans le processus de détermination du système de valeurs des Vietnamiens, il est nécessaire d’étudier simultanément différents systèmes de valeurs pour former un système cohérent et harmonieux, une échelle de valeurs qui influence de manière positive sur la vie.

Pour ce faire, il est impératif de se concentrer sur la recherche, l’identification et le développement du système de valeurs national pour bien mettre en application les Documents du XIIIe Congrès national du Parti dans la vie quotidienne.

NDEL/VNA/CVN

back to top